jeudi 21 janvier 2016

Divergent 2 (film)

Afficher l'image d'origine

 

Mon avis

Comme j’étais en période de révisions d’anglais, j’ai enchainé les films et cette fois-ci, c’est tombé sur un que je repousse depuis longtemps : l’adaptation de la série de Veronica Roth. Me voilà face au même problème que j’ai rencontré dans ma chronique de Hunger Games : je ne me souviens plus assez du livre. Ok, j’ai un vague souvenir de ce qu’il s’y passe mais pas assez pour parler de la fidélité de l’adaptation. Eux-aussi, ont été rajoutés sur ma PAL, soit dit en passant.

Nous retrouvons donc Tris et ses compagnons après leur évasion de la ville. Ils sont toujours poursuivis par Jeannine et doivent aller dans ce qui est désormais la faction des sans-factions… Où Four, en plus de devoir faire face à son passé, doit gérer un nouveau dilemme posé par Jeannine : voir des sans-factions tués ou livrer Tris.

Encore plus que pour la seconde partie d’Hunger Games, j’étais dans le flou ce qui a eu le bénéfice de me faire redécouvrir la série. J’avais totalement occulté certains épisodes et j’ai donc été agréablement surprise. Même si le film est un peu lourd par moments, on est dans un blockbuster pour ados, faut pas s’étonner, il a réussi à garder mon intérêt actif lors de scènes capitales. Par exemple, je croyais toujours à des illusions et j’ai véritablement été happée lors de la 1ere simulation. De plus, j’ai trouvé que l’action était plus dense que dans le livre. Il me semble qu’ils ont écourtés les moments dans la prison pour véritablement se concentrer sur des scènes plus vivantes. Honnêtement, si vous avez envie d’un petit film jeunesse, pas trop mal joué (je ne sais pas ce qu’il en est des doublages), je vous le recommande. On se laisse porter par l’illusion et c’est le plus important.

 

A savoir

Le 3e film, Au-delà du mur, est en cours de promotion : des affiches apparaissent et il devrait être sur nos écrans au printemps 2016.

Vous pouvez également retrouver mon avis sur le T3 ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/07/divergente-t3-allegeance.html