dimanche 18 janvier 2015

Les menteuses T12 : Turbulences



Couverture : Les Menteuses, Tome 12 : Turbulences
Auteur : Sara Shepard
 
Prix : 10E
 
Edition : Fleuve noir

Résumé

Les filles, vous plaisantez ? Vous pensiez vraiment que cette croisière sous les tropiques était l'occasion rêvée pour laisser vos sales histoires derrière vous et échapper à votre serviteur ? Vous devriez pourtant savoir que c'est peine perdue. Où que vous alliez, je vous retrouve toujours. Et croyez-moi, ce n'est pas un peu d'eau qui va m'arrêter. Que ce soit au cours de vos séances bronzette ou de vos explorations sous-marines, je reste à l'affût de vos moindres faits et gestes, et de vos moindres secrets. Car lorsqu'on naît menteuse, on reste menteuse et, bien sûr, on meurt menteuse... Une menace ? Quelle menace ? Avis de tempête en vue, toutes aux abris !

 

Mon avis

Je ne sais pas comment commencer cette chronique. Ma réplique va sonner comme un refrain mais Sarah Shepard a eu tord de continuer cette série (mon avis et un extrait du tome 11 : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/06/les-menteuses-t11-menaces.html )… Vraiment… J’ai l’impression que chaque tome depuis le T9 tentent de relancer maladroitement l’action même que c’est peine perdue. Chaque tome soupçonne un nouveau A alors que l’on a qu’une envie : hurler la vérité aux filles. Ca me fait mal au cœur de dire ça mais je suis lassée autant de la série TV que des livres qui sont devenus beaucoup trop commerciaux. Honnêtement, je veux être éditrice donc je sais de quoi il retourne et j’ai bien conscience que le livre est un produit qui se vend mais le problème c’est que là il ne se vend car il lasse trop son public. Je ne veux pas enterrer le livre, j’ai vraiment trop de respect pour les 4 premiers tomes, aussi je vous conseille d’aller voir ma chronique citée plus haut pour voir les reproches. Quant aux qualités, je dois vous avouer que j’en ai trouvé un peu plus dans ce tome que dans le 11 parce qu’il m’a moins ennuyée et que je n’étais pas aussi énervée contre les personnages et leur naïveté. La fin me laisse enfin un espoir et j’espère (comme toujours, je sais) que la série va remonter dans mon estime. Cependant, je ne garde pas un souvenir impérissable de ma lecture mais j’espère réellement que les nouvelles séries de Shepard seront traduites en français pour donner un petit coup de frais dans les publications de cette merveilleuse écivaine.

 

A savoir

La série va jusqu’au tome 16 et a déjà été publié aux EU. La traduction française n’a pas encore de dates mais il faut compter un écart de 8 à 10 mois environ entre chaque tomes donc les lecteurs du tome 13 peuvent espérer le voir publier en France vers août-octobre : automne 2015. 

Résumé du tome 13 : Crushed (trad perso : on copie, on crédite svp)

Attention, spoilers !

Au 13e roman, les secrets sont plus écrasant que jamais…
 
C’est le temps du printemps à Rosewood, mais quand tout le monde est à la recherche de la robe parfaite de bal, Hanna, Spencer, Emily et Aria sont sur un autre type de chasse : elles cherchent A.. . .
 
 Hanna abandonne sa campagne pour être reine du bal et commence à faire du bénévolat dans une clinique de grands brulés, où l'une des victimes de A se redresse. Emily creuse dans le passé d’Ali à l'hôpital psychiatrique avec des conséquences très folles. Spencer contacte un détective privé amateur pour l'aider à traquer son harceleur. Mais quand leurs sessions deviennent un peu trop privées, ils ne peuvent pas garder les yeux sur A. Et Aria est inquiète en voyant que A est encore plus proche qu'elle ne le pensait. Quand son sombre secret de l'Islande vient à la lumière, elle découvre que peut-être, juste peut-être, la seule personne qu'elle a essayé de cacher la vérité l’a connu tout au long.
 
 Les menteuses luttent enfin contre A. Mais peu importe ce qu'elles font, A a toujours une longueur d'avance, prêt à écraser les filles complètement.