samedi 27 mai 2017

Les Puissants T1 - Esclaves



 
Auteur : Vic JAMES
 
Prix : 17.95€
 
Edition : Nathan

Résumé

Dans le jeu du pouvoir, chacun risque sa vie.

Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage.

Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays.

Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu’elle tombe amoureuse d’un de ses maîtres, c’est sa vie même qui est en péril…Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

 

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à adresser tous mes remerciements aux éditions Nathan pour ce service de presse

 

Vic JAMES a un véritable talent : elle a réussi à coupler le talent d'écriture de Christelle DABOS avec les intrigues de Veronica ROTH. Immédiatement, nous entrons dans le livre et nous n'en ressortons que malgré nous tant le roman est passionnant. Un vrai page-turner !

 

Après le régicide, le gouvernement a décidé de créer une loi qui impose à la population dix années d'esclavage à effectuer quand ils le souhaitent. Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates et dotés d'un don magique échappent à cette sanction et gouvernent le pays.

Abi, 18 ans, a réussi à faire entrer toute sa famille au service de l'une de ces familles : les Jardine. Derrière le décor somptueux du domaine, la jeune-fille va devoir se heurter aux luttes intestines de la famille et son amour pour l'héritier va menacer sa vie. Cependant, un problème administratif a cependant détaché son frère Luke du convoi familial qui l'amène en esclavage dans la ville industrielle de Millmoor dans laquelle il va découvrir que tout espoir de rébellion n'est pas perdu. 
 

Cette lecture a tenu toutes ses promesses : sur fond dytopique, les secrets politiques sont entremêlés aux secrets familiaux pour notre plus grand plaisir. L'ennui est banni grâce aux changements de points de vue qui altèrent avec deux univers distincts mais tout aussi travaillés. D'un côté nous avons tout le glamour et le danger des secrets tant aimés par les milieux aristocratiques comme dans La Passe Miroir et d'un autre nous avons toute la misère et la saleté des livres de Dickens. L'auteur réinvente donc une Angleterre victorienne et fait côtoyer la poussière de Dickens et l’atmosphère de Downtow Abbey. De plus, les rebondissements et les retournements de situation sont au rendez-vous. Chaque chapitre est pensé pour faire augmenter le suspens et nous rendre encore plus addict à la lecture. L'intrigue est complexe et dense : les manigances des nobles pour prendre le pouvoir, une vague romance pour adoucir et une révolte d'esclaves saupoudre ce mélange explosif. Il y en a pour tous les goûts ! Vic JAMES a réussi à nous faire vivre dans l'univers créé et à nous faire prendre au jeu du trône de la famille Jardine et à quête de liberté de Luke. L'écriture est véritablement travaillée pour nous faire véritablement entrer et nous attacher à l'univers qu'il décrit. De même, les personnages évoluent et on s'attache à eux avec grand plaisir : nous nous reconnaissons en Abby et ses inquiétudes de grande sœur, dans les idéaux de liberté de Luke, dans la naïveté de Daisy. Et les personnages secondaires sont tout aussi réussis : le colérique Gavar, la charmeuse Bouda, le pernicieux père de famille Jenner. Vraiment la famille Jardine n’a rien à envier aux Lannister. Quant à la fin, elle est épatante et annonce un T2 des plus prometteurs !

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Deux univers opposés : l’un sale héritier d’Oliver Twist et l’autre glamour héritier de l’atmosphère de Dowtown Abbey
-          Des héros aussi bien masculins que féminins
-          Des quêtes différentes mais toutes aussi intéressantes : romance, liberté, vengeance, complots  
 

 

Extrait

«  - Bouda, dit le futur beau-père. Tu ne dois pas le provoquer.

La jeune femme blonde ouvrit la bouche mais il ne lui laissa pas le temps de parler.

-          Ne discute pas. Gavar est mon héritier, tant que moi – et cette famille – n’en auront pas trouvé de meilleur. Ton rôle est de le gérer, pas de l’énerver. J’attends de toi que tu prennes ce rôle au sérieux. Maintenant, viens.

Il lui fit signe d’approcher et elle s’exécuta.

Elle n’épouse pas du tout Gavar se rendit compte Abi en les observant. Elle épouse son père. Sa famille. Sa maison. Le nom des Jardine. Et elle se donne à un homme qu’elle méprise pout obtenir tout cela.

Lord Jardine posa la main aux creux des reins de Bouda et la dirigea vers le couloir.

-          Oh, juste un instant dit la jeune-femme blonde en jetant un coup d’œil par-dessus son épaule. En parlant de gérer des choses. Je ne voudrais pas que nous devenions un sujet de commérages dans les quartiers des domestiques.

Ses doigts aux ongles manucurés se crispèrent comme des serres : un faucon prenant une souris.

-          Non, intervint Jenner en avançant d’un pas. Ca ne sera pas nécessaire.

Mais le Don de Bouda Matravers avait déjà pénétré dans le crâne d’Abi. »

 

A savoir

La série en anglais s’appelle Dark Gift et il s’agit d’une trilogie.
Le deuxième tome est sorti en VO et s’intitule Tarnished City. Pas encore de dates pour la sortie en France

 
Trad perso : on copie, on crédite svp
 
La rébellion pour libérer les esclaves des dirigeants injustement avantagés, dotés de pouvoirs magiques a échouée. La fraternité adolescente et les révolutionnaires ont vu leurs alliés magiques dépouillés de leur pouvoir : l'un emprisonné, l'autre désespérant pour de l'aide. Tandis qu’un mystérieux jeune aristocrate a révélé l'incroyable étendue de ses dons.