jeudi 11 mai 2017

Emmy et Oliver



 
Auteur : Robin BENWAY
 
Prix : 16€
 
Edition : Nathan

Résumé

Emmy et Oliver sont inséparable depuis leur naissance, jusqu'au jour où Oliver est enlevé par son propre père. Emmy ne cesse de penser à lui. Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Cependant, après une absence si longue, Emmy craint qu'il ait oublié leur amitié. Elle tente alors de retrouver sa place dans le cœur d'Oliver.

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à adresser tous mes remerciements aux éditions Nathan pour ce service de presse.

Je connais Robin BENWAY pour ses narrations fraîches et très humoristiques et je dois reconnaitre qu’elle a plusieurs cordes à son arc. Avec ce roman, l’auteure est loin des comédies niaises qui font peu réfléchir en traitant d’un thème franchement difficile.

Emmy et Oliver sont nés à quelques jours d’intervalle et étaient voisins. Jusqu’à leurs 7 ans, ils étaient inséparables. Mais, un soir, Oliver ne revient plus. On comprendra plus tard que son père l’a enlevé. Emmy chéri le souvenir d’Oliver sans grand espoir de le revoir… jusqu’au jour où, 10 ans plus tard, Oliver revient chez lui.

Malgré le titre cucul la praline, nous sommes bien loin du schéma traditionnel : « je te déteste mais je t’aime quand même, on va sortir ensemble et se disputer ». Pas du tout. Robin BENWAY innove en ouvrant son roman par un thème fort et peu traité avec la question de l’enlèvement d’un enfant, du retour à la vie normale et de l’identité. C’est avant tout un roman sur l’amitié que nous offre l’auteure mais aussi sur la découverte de l’autre. Dans une ambiance scolaire, Emmy et Oliver vont devoir apprendre à se connaître véritablement pour que la romance puisse avoir une place dans leur vie. En 10 ans, chacun a vécu différemment et a développé ses passions. Nous suivons donc la reconstitution de plusieurs entités : familiale, amoureuse, amicale… Le couple formé par nos héros est très vite attachant et réaliste : il est tendre mais il connait également ses difficultés. De même, c’est intéressant de suivre le retour d’Oliver avec les deux points de vue. Robin BENWAY fait dans la nuance pour être juste et touchante. Et sans compter que nos héros ont 17 ans et qu’il leur faut également composer avec leurs doutes et les pressions parentales pour leur choix de vie. Car oui, BENWAY s’inscrit aussi dans la tradition en nous peignant des ados aux prises avec les décisions capitales à prendre pour leur avenir : le choix des universités, l’affirmation du caractère… Dans ce roman, vous trouverez des amitiés qui font chaud au cœur dans ce roman tendre et optimiste à lire sur la plage ou lors d’un dimanche pluvieux.

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Inscription dans la tradition des romans sweety lycéens : fêtes, romance, amitié avec les filles
-          Innovation : l’enlèvement d’Oliver qui pose la question de la formation de l’identité d’un individu 
 

 

Extrait

« – C’est le moment où tu me dis que tu me péteras les jambes si je lui brise le cœur ?

– Bah, pas la peine, je suis sûre que tu le sais déjà. Et je parie que Caro s’en est déjà chargée.

 Il a hoché la tête.

– Ouais, hier soir. Elle a parlé d’un pied-de-biche…

 – Je la reconnais bien là. »


A SAVOIR
Pour connaitre la plume hilarante de Robin BENWAY c’est par ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/06/la-pire-mission-de-ma-vie-t1.html