dimanche 26 mars 2017

Une braise sous la cendre T2



 
Auteur : Sabaa TAHIR
 
Prix : 19E
 
Edition : Pocket Jeunesse (PKJ)

Résumé

"Tu as compris, Laia. Ils nous pourchassent. Il n'y a aucun moyen 
de quitter la ville. La peur est notre meilleur guide, 
elle nous maintiendra en vie."

Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s'il l'aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n'hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu'au cœur de l'Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent... 

Mon avis

J’ai enfin eu accès au T2 d’Une Braise sous la cendre, mon coup de cœur de l’année 2016 ! J’attendais avec impatience de connaître la suite des péripéties d’Elias, Laia et Hélène qui sont à la fois aux prises avec des forces surnaturelles, un Empereur fou et avec des sentiments qu’ils ne parviennent pas à gérer.

On retrouve Elias et Laia immédiatement après leur destruction du pensionnat de Blackliff, essayant de trouver une sortie pour aller jusqu’à Kauf, pour sauver Darin. Mais la Commande a juré de se venger de son fils et réussi à lui injecter une dose de poison mortel alors qu’il quitte son domaine. Désormais, le temps d’Elias est compté. Parallèlement, Hélène est torturée sur les ordres de Marcus pour connaitre les intentions d’Elias. Soudainement libérée, elle comprend que sa liberté a un prix : Marcus tient sa famille en otage et va épouser sa sœur en attendant qu’elle traque Elias et le ramène pour une exécution publique. Démarre alors un chassé-croisé où les destins s’entrecroisent, chacun en quête de liberté.

Comme dans le T1, ce que j’ai le plus apprécié est le roman d’aventure où la liberté est au centre des préoccupations de nos héros. Laia veut libérer Darin, comme Hélène qui veut secourir sa famille tandis qu’Elias souhaite retrouver l’innocence dont il jouissait avant de devenir un Mask. Les nouveaux personnages qui apparaissent pimentent l’intrigue: Harper apporte la touche de mystère sexy, Shaeva amène le fantastique et Cuisinière sème le vent de la révolte. Mais, au milieu de tous ces personnages en quête de liberté, apparait aussi des monstres directement tirés de l’Histoire : l’Empereur fou et parano nous rappelle Néron, la haine de la Commandante envers les Erudits n’est pas sans nous évoquer celle d’Hitler, le directeur de Kauf et ses expériences morbides nous évoque les « docteurs » nazis… Bref, ce T2 est une fable sur la IIe Guerre Mondiale et nous fait réfléchir. Aussi, la tension monte jusqu’à la dernière partie du livre qui est véritablement glaçante et oppressante. Et n’oublions pas l’objectif caché de la Commandante qui sème le chaos dans sa quête de pouvoir mais dont les intentions se dessinent progressivement, tout comme son passé… Autre fait appréciable : la romance est peu présente et les triangles amoureux également. Heureusement ! Nos héroïnes ont grandi et se battent moins pour l’amour d’Elias ; de même, la jalousie Keenan/Elias s’efface rapidement. Les points de vue changent, aussi on a des changements réguliers de cadres et d’intrigues ce qui en fait un livre complet : avec Hélène on connait les intrigues de cour et la traque, avec Elias on fait face à l’immensité du désert et les horreurs de Kauf tandis qu’avec Laia on doit se confronter au génocide. L’auteure nous rappelle l’histoire mais elle sait aussi poser des problématiques philosophiques : la raison d’Etat prime-t-elle sur tout ? Est-t-on irrémédiablement tâché par ses fautes passées ? Hérite-t-on des qualités et des défauts de ses parents ? Toutes ces questions sont ébauchées mais ne trouvent pas encore de réponse, on attend le T3 pour le savoir ;)

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          La maturité des héroïnes nouvellement acquise
-          Les changements de points de vue : changements de intrigue et de cadre
-          Les dilemmes philosophiques qui se posent : l’Empire ou la famille, comment se racheter, le sacrifice humain, les génocides…
-          La réappropriation de l’Histoire : inspiration pour les caractères des personnages et des lieux
-          La cadre qui fait moins référence à l’Antiquité
-          Schéma classique du roman d’aventure

 

Extrait

« Il plonge ses yeux dans les miens et se penche en serrant le bureau de toutes ses forces.

 - Et je veux que ce soit toi qui le tues. Je veux que tu regardes la lumière s’éteindre dans ses yeux. Je veux qu’il sache que c’est la personne qu’il aime le plus au monde qui lui a transpercé le cœur. Je veux que ce geste te hante toute ta vie. Il y a plus que de la haine dans les yeux de Marcus. Pendant un instant fugace, il y a de la culpabilité. Il veut que je sois comme lui. Il veut qu’Elias soit l’équivalent de Zak. Le nom du frère jumeau de Marcus plane entre nous. Nous savons tous les deux ce qui s’est passé sur le champ de bataille lors de la Troisième Épreuve. Tout le monde le sait. Zacharias Farrar a été poignardé dans le cœur par l’homme qui se tient devant moi.

- Très bien, Votre Majesté. Ma voix est forte, impassible. Ma formation est efficace. Je savoure la surprise que je lis sur le visage de Marcus.

 - Tu commences sur-le-champ. Je recevrai des rapports quotidiens – la Commandante a choisi un Garde noir pour nous tenir au courant de ta progression. 

- Loyal", je chuchote. Même si cela signifie le malheur de ma sœur. Même si cela signifie que l'Empire est dirigé par un fou. Même si cela signifie que je dois torturer et tuer mon meilleur ami. "Jusqu'à la mort." »

***

« Un Mask n’est pas créé, il est recréé. D’abord il est détruit. Totalement débarrassé de l’enfant tremblant qui vit au fond de lui. Peu importe qu’il se sente fort. Blackcliff le rabaisse, l’humilie, le rend humble. Mais s’il survit, il renaît. Il s’élève du monde obscur de l’échec et du désespoir afin de devenir aussi terrible que ce qui l’a détruit. Afin qu’il connaisse la noirceur et l’utilise en guise de sabre et de bouclier lors de sa mission qui consiste à servir l’Empire. »

 

A savoir

Vous pouvez retrouver mon avis sur le T1 de la série ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2016/03/une-braise-sous-la-cendre.html

La série est composée de 4 tomes. Elle se nomme en anglais An ember in the Ashes et pour le moment le T3 n’a pas encore de titre. La sortie en anglais n’est donc pas prévue pour demain (je ne parle même du cas de la sortie française…)