dimanche 18 décembre 2016

Epouvanteur T1 – L’Apprenti Epouvanteur

 
Auteur : Joseph DELANEY
Résumé
« L'Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d'être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu'un le fasse. Il faut que quelqu'un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. " Thomas Ward, le septième fils d'un septième fils, devient l'apprenti de l'Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire... Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l'horreur commence...
Mon avis
Je lis des classiques jeunesse et il semble que ce livre en fasse partie. Je comprends très bien la raison : c’est bien écrit, prenant et c’est original. Que demande le peuple me direz-vous ? ;)
Thomas est envoyé par ses parents chez l’Epouvanteur pour devenir son apprenti. Le rôle de ce dernier est d’assurer les villes de ne pas succomber aux pouvoirs maléfiques des sorcières, trolls et autres esprits maléfiques. La vie d’un Epouvanteur n’est pas de tout repos : en plus de son combat quotidien contre le Mal, il est isolé par les habitants qui le craignent. Mais Thomas n’est pas près à renoncer à sa vie. Aussi, il sympathise avec Alice bien qu’elle soit la descente de la mère Malkin, redoutable sorcière noire. Or, cette sorcière n’a causé que mort et dévastation dans son sillage et est enfermée dans le puits de l’Epouvanteur mais bien décidée à en sortir.
Le plus séduisant selon moi est l’atmosphère médiévale : le petit hameau, les villageois, les histoires de sorcière… On se plait dans cette ambiance fantasy et médiévale. De plus, bien que ce livre commence à être lu dès 13 ans, il demeure assez violent tout en restant jeunesse : on retrouve la magie de sang avec des nouveau-nés, par exemple… L’ambiance créée est donc assez noire et colle très bien aux thèmes du roman. Dans le même style, l’action de ce tome 1 fait monter le suspens et est très inquiétante. A lire le soir absolument pour coller au plus près à l’atmosphère ! Cependant, si l’intrigue est très bien traitée, j’ai trouvé que le traitement des personnages était un peu trop faible : il manque une caractérisation plus précise : le protagoniste était trop banal et les autres personnages trop effacé dans leurs caractéristiques. C’est vraiment le seul point négatif car le reste est un sans faute : une intrigue prenante, une action à suspens, et une atmosphère inquiétante. Un  livre intemporel ;)                                                                                                                                                                                       
En bref
Apprécié
Non-apprécié
-          Ambiance fantasy et médiévale
-          Action prenante
-          Univers sombre avec son lot de sang et de morts
-          Personnages peu marquants dans leur caractère
Extrait
« - Je n'ai pas tout compris, à propos des sorcières, dis-je.
- C'est simple, expliqua-t-il. Les pernicieuses sont mauvaises, les bénévolentes sont bonnes. Quant aux inconscientes, elles ignorent qu'elles sont sorcières. Et, comme elles sont également femmes, elles causent deux fois plus de problèmes. Ne fais jamais confiance à une femme!
- Ma mère est une femme, répliquai-je avec un brin d'irritation. Et je lui fais confiance.
- Les mères sont généralement des femmes, ironisa l'Epouvanteur, et généralement dignes de confiance au moins pour leurs fils. »