dimanche 27 novembre 2016

French Ski


 
Auteurs :
-     Tom ELLEN
-     Lucie IVISON
 
Prix : 14e
 
Edition : Gallimard Jeunesse (Scripto)

Résumé

Ce voyage de classe dans les Alpes commence mal pour Mouse, fâchée avec ses meilleures amies. De son côté, Jack tente de mémoriser quelques mots de français et de se laisser convaincre par Max et Toddy que ce séjour au ski les aidera à améliorer leur score en matière de filles. Mais à l’hôtel, l'arrivée d'un chanteur à succès vient perturber leur rencontre et leurs plans...
Les progrès en snow ne sont pas garantis, mais côté drague, gags et fous rires, les jeunes Anglais ne seront pas déçus, et les lecteurs non plus!

Par le duo d'auteurs le plus drôle et doué pour dire les bonheurs et les affres de l'adolescence: le besoin de plaire et le manque d'assurance, les rivalités, les rires et le sortilège d'être amoureux!

 

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à adresser tous mes remerciements aux éditions Gallimard jeunesse pour ce service de presse.

Celui qui sera mon homard avait été un vrai coup de cœur aussi je ne pouvais pas laisser ce titre m’échapper. Déjà, il y a des auteurs géniaux mais en plus ça se passe pendant les sports d’hiver. Or, j’ai un gros faible pour tout ce qui touche à la neige et même si l’intrigue n’a rien d’original, on se laisse avoir malgré tout. Exactement comme avec Celui qui sera mon homard.

     Mouse arrive en cours d’année dans son collège après avoir été remerciée par son collège spécialisé en ballerines. Et même si elle n’a pas le moral ni la moindre envie de passer du temps en compagnie de son ancienne-meilleure amie, sa mère la fait participer de force au voyage scolaire dans les Alpes. Pour Jack, c’est l’évènement qu’il attendait avec ses amis : faire du snow et trouver l’âme sœur, voilà leur programme. Mais c’était sans compter sur l’arrivée de la star française qui rafle l’attention de la seule fille qui lui plait.

Prenez garde à vous les cyniques, ce livre n’est pas pour vous. Le public est clairement pour jeunes adolescents car c’est sweety à souhait. Mais, même si je ne suis pas ce genre, je ne peux pas résister à la plume de ces auteurs. Ils ont le don pour vous amadouer et vous entrainer avec eux. Vous avez entendu parler du hygge, la recette du bonheur au Danemark ? Ca consiste à se poser, prendre un chocolat chaud, se plonger dans un bain ou un livre et se détendre. Eh ben ce livre  nous fait totalement entrer dans cette ambiance cocooning. Et même si c’est puéril et qu’il n’y a rien de transcendant, on accroche comme ce n’est pas permis. Le talent des auteurs y est aussi pour quelque chose, ils savent être touchants sans en rajouter ni nous exaspérer. Les auteurs reviennent avec brio sur les affres des jeunes adolescents et on aime ce traitement sans concession et tellement drôle ! Comme d’habitude, c’est un roman à double voix pour Jack et Mouse mais l’intérêt réside principalement dans les personnages secondaires qui sont hilarants et dosent savamment l’humour des scènes. Je regrette juste que le trio de personnages masculins ne soit pas mis autant en avant que celui-ci des filles. Bien que les chapitres soient répartis de façon égale entre la voix masculine et féminine, je trouve que Jack et ses amis étaient moins marquants tandis que dans Celui qui sera mon homard c’est l’inverse. Cela dit, l’humour anglais reste aussi présent et fait notre bonheur. Les auteurs réussissent à nous faire sentir comme de jeunes ados, excités à l’idée de leur 1er flirt. Oui, c’est hyper fleur bleue mais une fois de temps en temps ça passe, surtout avec le talent de ces deux là. Alors, prêt à « hygger » en compagnie de French Ski ?

En bref

Apprécié
Peut déplaire
-     Thème : romance teenage aux sports d’hiver
-     Alternance des points de vue entre Jack et Mouse
-     Humour  anglais et style d’écriture caractéristique de ces auteurs
-     Fleur bleue
-     Très jeunesse : 12-13 ans
 

 

Extrait

« Soudain, la porte du placard s’est ouverte à toute volée et Jack a traversé la pièce comme un ouragan.

-     Il y a un rat ! s’est-il écrié en sautant sur place. Là-dedans ! UN rat énorme, gigantesque !

-     Quoi ? a demandé Keira, hilare.

Gigotant dans tous les sens, il s’est ébouriffé les cheveux, le visage rouge vif ; on aurait dit qu’il transpirait.

-     Il m’a mordu ! En plein sur la cheville ! Je vous assure qu’il y a un rat là-dedans !

Bien qu’encore un peu sous le choc, Connie s’est mise à 4 pattes sans un mot et est entrée dans le placard, sa queue de lion remuant derrière elle. Puis elle a réapparu, Monsieur Jambon dans la main.

-     Mon hamster n’est pas un rat. »

 

A savoir

Vous pouvez retrouver mon avis sur Celui qui sera mon homard ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2015/04/celui-qui-sera-mon-homard.html

Et si le thème vous plait autant qu’à moi, jetez-vous sur Flocons d’amour : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2016/09/flocons-damour.html