mercredi 5 octobre 2016

Black Sails


 
 Afficher l'image d'origine
 
 
Mon avis
On continue le tour des séries avec Black Sails. Celle-ci entre plus dans mes habitudes de visionnage parce qu’elle est violente : du sang, du sexe, de l’aventure. Il n’en faut pas plus pour me séduire. Sans compter que ça se présente comme le préquel de L’île au trésor de Stevenson.
La 1ere saison se concentre sur la rivalité entre les capitaines Flint et Vane arbitrés par Elisabeth Guthrie qui gère la ville de Nassau. Sortie de la gouvernance anglaise, la ville s’auto-alimente par le pillage. C’est Guthrie qui gère le marché noir et elle ne souhaite que rendre la ville plus prospère. Flint la met alors dans la confidence du trésor que l’armada Espagnole transporte et lui propose un marché : en échange de son aide, ils partageront les gains. Mais entre ceux qui ne croient pas au trésor et ceux qui souhaitent se débarrasser de Flint, la route est semée d’embûches.
Imaginez Tortuga régie par une femme. Vous avez le décor de planté, il ne manque que Jack Sparrow (mais vous avez Charles Vane en bcp plus hot ! ^^). Ne vous laissez pas lasser par les 2 premiers épisodes, il faut le temps que le décor se mette en place et que l’on s’attache aux personnages et à leur quête. Une fois cela fait, laissez moi vous dire que vous allez vous enfiler les 3 saisons d’un coup. Entre Jack et sa quête de reconnaissance, Guthrie et son argent, Vane et sa folie destructrice et Silver qui se bat pour une ascension sociale tout en mettant au clair les petits secrets de son capitaine (et j’en passe !), tous les thèmes du récit d’aventure sont traités. Bon, Flint m’est toujours aussi antipathique mais il incarne son personnage à merveille : il malmène son équipage et inspire crainte, admiration et répulsion. Le doute est toujours présent avec lui et c’est ce que l’on apprécie. Est-il un traître ? Est-il totalement fou ? A vous de vous faire un avis. Aussi, au-delà de l’aspect aventurier et de l’attraction du thème des pirates, vous allez vous trouver nez-à-nez avec un personnage ambigu au possible qui vous mène dans des aventures et des magouilles invraisemblables. Mais la quête au trésor n’est pas non plus ce qui prédomine, on est avec des pirates, ces hommes sans foi ni lois et surtout aucun maitre. Les magouilles enrobent l’histoire d’amour compliquée, les trahisons et les secrets. Véritablement inscrite dans la lignée de Pirates des Caraïbes, la série se concentre plus sur l’action que l’humour et nous donne envie de prendre le large avec nos camarades du bateau.