mercredi 7 septembre 2016

Dragon de glace


 Couverture de Dragon de glace
Auteur : George R.R. MARTIN
 
Prix : 13E
 
Edition : Flammarion
Résumé
Le dragon de glace est une créature légendaire ne laissant dans son sillage que peur et désolation. Il est si terrifiant qu'aucun homme n'a jamais réussi à le dompter. Pourtant Adara n'a pas peur : le dragon a toujours fait partie de sa vie. Tous les deux vont sauver le monde de la destruction.
 
Mon avis
Voilà un moment déjà que je voudrais lire Game of Throne mais j’avoue que les extraits sur internet m’ont découragée. Il paraît que les livres sont mal traduits et je veux bien le croire… L’écriture a l’air dense et peuplée de descriptions, or, je sors de lettres modernes et je veux faire une pause avec ce type de récits (sans compter que je suis plus théâtre et poésie que narration longue). Bref, je n’ai jamais osé tenter l’aventure mais l’occasion s’est présentée et me voici assez mitigée. L’intrigue n’est pas à la hauteur de ce que j’attendais du créateur de GoTh, c’est un peu trop convenu à mon goût.
Adara est née de l’hiver : elle a les yeux bleus glacés, les cheveux blond-blanc et une peau de la couleur du givre. Son corps gelé est à l’image de son esprit : elle ne sourit que très peu et semble n’aimer personne. Seul l’hiver lui réchauffe le cœur : chaque année elle l’attend avec impatience pour construire ses châteaux de givre et voir le terrible dragon de glace que nul ne peut approcher, ni dompter. Mais lorsque sa vie et celle de son village sont menacées par une invasion de dragons de feu, elle n’a d’autre choix que de se lancer dans la bataille.
Cette nouvelle, plus un conte qu’autre chose d’ailleurs, est vraiment trop courte. Le décor est à peine planté que déjà on saute à une autre étape. D’ailleurs, si je devais faire un schéma narratif de l’intrigue, j’aurais beaucoup de mal car le récit se concentre presque que sur la bataille de type fantasy. Autre reproche : il y a eu trop peu de connexions avec la série. Je m’attendais à des petits clins d’œil mais rien mis-à-part la couleur des dragons de Daenerys. Merci du cadeau… C’est vraiment très décevant. Sans compter qu’il n’y a pas de carnage comme dans la série : la bataille est très elliptique au final et se contente des blessures de guerre habituelles. On a pourtant l’habitude du pire avec HBO ! Quant à la fin, on se demande d’où elle sort : des questions sont en suspend et je dois avouer que j’ai franchement été mouchée face à tant de consensus. Lisez un petit conte et vous obtiendrez une fin assez semblable. Je critique, je critique, mais ça semble destiné à des enfants donc… Le travail de l’auteur semble surtout reposer dans la coopération entre le dessinateur et l’auteur. La qualité des illustrations donne tout le charme au récit et sont en réel lien avec les descriptions : l’impression de lire un conte est donc accentuée et les dessins subliment le récit. Aussi, il ne vous reste pas une impression négative de lecture, vous restez juste sur votre faim…
 
En bref
Apprécié
Non-apprécié
-          La coïncidence entre le récit et les illustrations pour donner l’image d’un conte
-          La qualité des illustrations
-          La bataille fantasy et la qualité des descriptions
-          Peu de liens avec l’univers de la série
-          Récit trop court avec des questions laissées en suspend
-          Une fin trop consensuelle
 
 
Extrait
"Non, se dit Adara. Quiconque régnerait sur la contrée, le dragon de glace resterait le sien, à elle."