mercredi 6 juillet 2016

Harry Potter T3 – Le prisonnier d’Azkaban


 Couverture : Harry Potter, Tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
Auteur : JK Rowling  

Résumé

Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !

Mon avis

D’années en années, je suis de plus en plus amoureuse de l’univers d’Harry Potter. Chaque tome est meilleur que le précédent et j’envie le talent de JK Rowling. Tout prend vie sous sa plume : on se rêve dans Poudlard, on est en empathie avec les personnages et on est immergé dans l’intrigue. Je ne sais pas comment, mais elle réussit à nous incorporer dans le monde merveilleux qu’elle a créé. Cette série est une véritable réussite à tous les points de vue !

La nouvelle année de Harry Potter à Poudlard s’annonce épique. Après avoir quitté les Dursley avec perte et fracas, Harry Potter apprend qu’il est l’objet d’une surveillance très serrée par le ministère de la magie. Un prisonnier d’Azkaban, le bras droit de Voldemort, Sirius Black, est à sa recherche pour terminer ce que son maître n’a pas pu faire 13 ans plus tôt…

Il est très difficile quand on aime les films, d’apprécier également les livres d’une série. Et pourtant rien ne semble impossible à JK Rowling. Chaque tome est un petit bijou qui nous donne envie de revoir les films et qui en plus nous donne accès à des nouvelles scènes. Le lecteur est comblé : il revoit le film et peut l’agrémenter de nouvelles scènes qu’il imagine. L’humour typiquement anglais associé à cet univers fantastique si particulier est ce qui me marque le plus lors de chaque lecture. On est littéralement absorbé par notre lecture si bien que les heures défilent et que l’on est partagé entre faire durer le plaisir ou tout dévorer. Et ce tout en connaissant l’intrigue ! Je n’imagine même pas le ravissement du lecteur qui ne connaît pas la série. Les confrontations entre Ron et Hermione deviennent de plus en plus hilarantes et les cours prennent plus d’importance que dans les tomes précédents. Poudlard prend de plus en plus d’importance au fil des œuvres. La bataille contre Voldemort est donc moins présente et laisse place à un développement de la vie des sorciers très appréciable. Même Harry Potter a changé : il a grandi et ressemble de plus en plus aux descriptions que l’on fait de son père. Ses parents sont d’ailleurs plus présents dans les paroles des personnages et permettent d’éclairer le comportement de certains. Entre héros espiègles et quête contre le mal, la série de JK Rowling est donc comme le vin : à chaque tome, elle se bonifie !

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Développement de  la vie quotidienne des sorciers : la lutte contre Voldemort est moins présente
-          Approfondissement des personnages secondaires : Ron et Hermione, notamment
-          Passé des parents d’Harry renforcé : ils prennent une véritable consistance  
 

 

Extrait

« - Alors, donc… Black était un partisan de Tu-Sais-Qui ? reprit Harry sur un ton d’excuse.

-          Ouais, dit Stan en se frottant la poitrine. Il en était même très proche… Et quand le petit Harry Potter a démoli Tu-Sais-Qui…

D’un geste vif, Harry ramena sa mèche sur sa cicatrice.

-          … tous  les partisans de Tu-Sais-Qui ont été traqués, pas vrai, Ern ? La plupart savaient bien que c’était fini pour eux, maintenant qu’il n’était plus là et ils se sont tenus tranquilles. Sauf Sirius Black. D’après ce qu’on m’a dit, il pensait qu’il allait devenir son bras droit quand Tu-Sais-Qui aurait pris le pouvoir. Finalement, ils ont réussi à coincer Black au milieu d’une rue pleine de Moldus. Alors, il a sorti sa baguette magique et il a jeté un sort qui a dévasté la moitié de la rue. Un sorcier et douze Moldus ont été tués sur le coup. Horrible, pas vrai ? Et tu sais ce que Black a fait après ça ? ajouta Stan d’un ton dramatique.

-          Quoi ? demanda Harry.

-          Il a éclaté de rire, reprit Stan. Il est resté là, debout à rigoler. Et quand des renforts du ministère de la Magie sont arrivés, il les a suivis sans résister en continuant à rire comme un bossu. Parce qu’il est fou, pas vrai, Ern ? Il est fou.

***

« Ron se plia en deux, les mains levées pour se protéger. Une chose énorme de couleur orange s’était élancée de la plus haute des cages, avait atterri sur sa tête, puis rebondi au milieu du comptoir en se précipitant sur Croûtard avec des sifflements furieux.

-          NON ! CA SUFFIT, PATTENROND ! s’écria la sorcière. [….]

-          Qu’est ce que c’est que ce truc qui m’est tombé sur le crâne ? dit-il.

-          C’était soit un très gros chat, soit un petit tigre, suggéra Harry.  […]

Ils revinrent sur leurs pas, parmi la foule qui se pressait sur le Chemin de Traverse. Lorsqu’ils furent de retour devant la Ménagerie magique, Hermione sortit de la boutique, mais ce n’était pas un hibou qu’elle serrait dans ses bras, c’était l’énorme chat orange.

-          Ne me dis pas que tu as acheté ce monstre ! s’exclama Ron, bouche-bée

-          Il est magnifique, tu ne trouves pas ? dit Hermione, rayonnante.

Question de goût, pensa Harry. La fourrure orangée du chat était épaisse et foisonnante, mais l’animal avait des pattes nettement arquées, et son museau étrangement écrasé, comme s’il avait heurté un mur de plein fouet, lui donnait un air grincheux. A présent que Croûtard avait disparu de son champ de vision, le chat ronronnait paisiblement dans les bras d’Hermione.

-          Hermione, cette chose m’a quasiment scalpé ! protesta Ron.

-          Il ne l’a pas fait exprès n’est-ce-pas, Pattenrond ? dit Hermione.

-          Et pour Croûtard, il ne l’a pas fait exprès ? s’indigna Ron en montrant la bosse que formait sa poche. Ce rat a besoin de repos et de tranquillité ! Il n’aura jamais la paix avec ce machin-là autour de lui !

-          Ce qui me fait penser que tu avais oublié ton Ratconfortant, dit Hermione en lui glissant dans la main le petit flacon rouge. Et cesse de te faire du souci, Pettenrond dormira dans le dortoir des filles et Croûtard dans celui des garçons. Alors, je ne vois pas le problème. Pauvre Pattenrond, cette sorcière m’a dit qu’il est resté dans cette boutique une éternité. Personne ne voulait de lui.

-          Je me demande bien pourquoi, dit Ron d’un ton sarcastique tandis qu’ils prenaient la direction du chaudron baveur. »

A savoir

Vous pouvez retrouver mon avis sur les tomes précédents de la série ici :