lundi 25 avril 2016

Night World T7



 Couverture de Night World, Tome 7 : Chasseresse
Auteur : LJ Smith
 
Prix : 8E
 
Edition : Poche

Résumé

À la tête d’une horde dangereuse, la flamboyante Jez est l’héritière d’une des plus illustres lignées de vampires. Son avenir semble tracé dans le pouvoir et dans le sang. Tout s’effondre pourtant le jour où elle apprend que sa mère biologique est une humaine.

Désormais tiraillée entre ses deux origines, Jez cherche la rédemption auprès du cercle de l’Aube, le puissant ennemi du Night World. Mais quand ses nouveaux alliés mettent sa loyauté à l’épreuve en lui ordonnant d’anéantir le séduisant Morgead, son ancien bras droit, le doute s’empare de la Chasseresse.

Pourra-t-elle se liguer contre sa famille d’autrefois ? Déchirée entre devoir et sentiments, trouvera-t-elle enfin sa véritable nature ?

 

Mon avis

Décidément, je suis en pleine phase de relecture. Me revoilà de retour avec une vieille publication mais qui garanti toujours un excellent moment. Pourquoi ? D’abord parce que ça parle de vampires sans foi ni loi et ensuite parce que c’est LJ Smith qui écrit. On ne peut qu’adhérer. La série du Night World est une grande frise qui présente une particularité : telle une poupée russe, les intrigues s’imbriquent les unes dans les autres. La principale nous montre le combat entre le Night World et le Cercle du Crépuscule et dans chaque tome, une intrigue amoureuse secondaire se greffe avec des personnages appartenant à l’un de ces milieux.

Dans le T7, nous faisons connaissance avec Jezebel et Morgeas, leaders d’une bande de motards vampire appartenant au Night World. Jez est une héroïne cruelle, dangereuse, impitoyable qui hait les humains par-dessus tout. Jusqu’au jour où elle découvre que sa mère était une humaine. Elle fuit alors sa bande, horrifiée par ses meurtres, et devient chasseuse de vampires auprès du Cercle du Crépuscule. Mais, c’était sans compter sur la dernière mission presque impossible que lui donne le cercle : récupérer des infos sur le redoutable Morgeas.

Je sais que l’intrigue est bateau mais allez savoir pourquoi, ce tome demeure mon préféré. Sans doute grâce à Jezebel et Morgeas, ils sont cruels, ils se détestent et on adore leurs disputes. Mon seul regret est que le livre est vraiment trop court. 150 pages ne sont vraiment pas suffisantes et tout s’enchaîne trop vite. C’est un reproche rare chez moi, mais il manque l’intériorité des personnages. Et des explications. Tout va vraiment trop vite : une page ils sont en état d’alerte, l’autre page, on est passé à un autre décor. Cependant, si on pourrait craindre le huis-clos, ce n’est absolument pas le cas. Les deux intrigues, amoureuses et principales, sont  équilibrées et les personnages secondaires nombreux. Bref, un vrai régal ! Sans compter que l’intrigue principale s’épaissit au fur et à mesure. Conséquence : plus on avance, moins on est perdu face à l’intrigue centrale et plus on adhère. Je maintiens : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures ;)

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          L’héroine
-          Le couple formé
-          Personnages nombreux et variés en terme de psychologie
-          Progression dans la compréhension de la prophétie abordée ds le T1
-          Trop rapide : on n’a pas le temps d’intégrer l’intrigue qu’elle est déjà finie

 

Extrait

« L'une de la terre de rois longtemps oubliés;

L'une du foyer où vit encore l'étincelle;

L'une du Day World où deux yeux veillent;

L'une du crépuscule qui épousera l'obscurité. »

***

« Règle numéro un quand on vit parmi les humains : toujours se laver de toute tache de sang avant de rentrer à la maison. Arrêtée devant le robinet de jardin, Jez passait sous le jet d'eau glacée un long poignard de bambou affûté comme une lame de rasoir. Quand il fut propre, elle le glissa dans sa botte genouillère droite ; après quoi, elle frotta de l'ongle quelques marques sur son tee-shirt et sur son jean. Enfin, elle sortit un miroir de sa poche pour examiner son visage de près. »

 

A savoir

Le T10 du Night Worlg – Strange Fate devait être réédité mais ce n’est toujours pas le cas… Même en anglais !
Je crois que l’on peut définitivement abandonner l’idée de savoir la fin. Je vous donne malgré tout sa présentation.

 Couverture de Night World, Tome 10
Sarah Strange, seize ans, trouve que sa vie n'est qu'une montagne de contradictions. C'est une fille à l'apparence ordinaire pourtant les deux garçons les plus populaires du lycée font partie de son cercle d'amis : Kierlan Drache et Mal Harman, aussi dissemblables que deux personnes peuvent l'être.

Cela devrait la rendre heureuse, mais depuis quelque temps elle a des sentiments pour les deux – et elle a vu deux cordes d'argent : l'une qui partait d'elle vers Kierlan, l'autre qui la reliait à Mal. Qu'est-ce que cela veut dire ?

Pour couronner le tout, elle rêve toutes les nuits d'un futur où les dragons et les vampires dirigent le monde ainsi que d'un enfant courageux nommé Cripsy.

Pour une fille qui n'a jamais entendu parler du Night World, elle doit faire face beaucoup de choses. Pire encore, l'Apocalypse s'est finalement abattue – et les Puissances Sauvages elles-mêmes ne voient qu'un moyen de l'arrêter.

 « La porte venait de s'ouvrir brusquement, laissant apparaître un garçon.
- Hé! c'est les toilettes des filles ici!

- Justement: j'en cherche une, rétorqua le jeune homme avec indifférence. »