mercredi 16 mars 2016

Mac Beth (film 2015)


Afficher l'image d'origine
 
 

Vous pouvez retrouver la bande annonce ici : https://youtu.be/_K1WisPyNB4

Mon avis

Me revoilà avec une chronique sur l’adaptation d’un film. Cette fois, il ne s’agit pas d’un blockbuster américain vu que c’est sur une adaptation de mon très cher Shakespeare.

« All hail, Macbeth, thou shalt be king hereafter ! » que l’on peut traduire par « Gloire à Macbeth, qui sera roi ». C’est sur cette bonne parole que l’action est lancée. MacBeth avait tout pourtant pour être un véritable soutien royal : marié à la fille du roi Duncan, loyal à la guerre, et brave. Il avait tout ce qu’il pouvait désirer. Pourtant, cette simple petite phrase déclenche son ambition et un flot de sang sur l’Ecosse.

Franchement, il est très dur de jouer Shakespeare et les acteurs sont incroyablement puissants, poétiques et tragiques. Marion Cotillard a vraiment travaillé ses morts à l’écran et elle a été exemplaire tout le long du film : une lady McBeth aussi diabolique que folle. Du vrai Shakespeare. Tout comme Michael Fassbender qui m’a laissée sans voix. Il avait son rôle collé dans la peau. Et pourtant, la réalisation filmique n’est pas franchement la réussite du siècle. Tenter de conserver la langue shakespearienne tout en l’adaptant à notre époque était peut-être à l’image de McBeth : trop ambitieux. Pourtant, la bande annonce était prometteuse, on sentait l’influence de Game of Throne et en prime, c’était poétique. Et pourtant, il manque quelque chose. Certaines séquences trainent en longueur. Les plans sont une franche réussite, eux : ils sont aussi évocateurs que captivants. On se retrouve englués dans l’univers de cette Ecosse médiévale tout autant que McBeth dans sa folie. Chose dont je n’ai pas l’habitude, la BO est très peu présente, augmente l’effet de réalisme. Sans compter que même si l’adaptation est, par moments, peu fidèle, elle garde les principaux axes (enfin, de ce que je me souviens car je dois vous avouer que j’ai lu la pièce il y a un paquet de temps déjà ^^). Bref, un roi fou interprété merveilleusement à voir absolument et incontestablement !

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Le jeu des acteurs : mêle le diabolisme et folie
-          Les plans et la BO : réalisme puissant
-          La mise en scène : adaptations des paroles shakespeariennes trop longues
-          Une bande annonce qui en promettait trop