dimanche 7 février 2016

Like me – Chaque clic compte


 Couverture de Like me
Auteur : Thomas Feibel
 
Prix : 14E
 
Edition : Bayard

Résumé

Jana vient d'arriver dans un nouveau collège. Caro, admirative de son assurance et de sa richesse, est heureuse qu'elle l'ait acceptée comme amie sur On. Un concours organisé par le réseau social rapproche encore les deux adolescentes. Pour augmenter leurs chances de remporter le plus de like, elles s'allient avec Eddi, un camarade de classe.

Mon avis

Voilà un livre qui n’était absolument pas prévu mais que j’ai décidé de lire pour voir le traitement qui peut être fait des réseaux sociaux. Je trouve qu’il est important de montrer aux plus jeunes les dérives de Facebook et les comportements que les réseaux sociaux peuvent entrainer.

Jana est nouvelle dans la classe de Caro et elle est tout ce qu’elle n’est pas : belle, riche, populaire sur ON, le réseau social sur lequel tout le monde s’inscrit. Caro regarde de loin cet engouement et ne comprend pas la raison pour laquelle Jana ne peut se passer de son téléphone. Enfin… Jusqu’au jour où elle participe à ON Show, un concours dans lequel il faut obtenir un maximum de « J’aime » à chaque nouvelle publication et avoir le plus d’amis possible…

J’ai vraiment trouvé très bien le traitement qui est fait de ce thème plutôt rare mais qu’il est nécessaire d’aborder. Sans compter que le livre expose clairement les différents types d’éducation : Jana est la pré-ado basique qui ne peut pas se passer de son téléphone tandis que Caro est plus une enfant que ses parents ont protégée d’internet. Thomas Feibel montre bien, grâce à elles, les différences de comportements et les différents problèmes qu’ils amènent. Par ailleurs, l’écriture est assez jeunesse et la couverture très commerciale permettent de toucher à la fois les plus jeunes et leurs parents, chaque tranche d’âge aura une lecture différente et sa leçon même si elle tirera vers une conclusion nuancée. Cette lecture n’est pas vraiment la plus plaisante qu’il m’ait été donnée de faire car je suis entre deux strates : pas assez jeune pour profiter de l’intrigue mais pas mère pour en tirer une quelconque leçon avec mon enfant et adopter une nouvelle stratégie. Je ne recommande donc pas ce livre si vous cherchez simplement à vous divertir ou si vous n’êtes pas curieux de voir comment l’auteur parle des dérives de facebook. Quoiqu’il en soit, il doit être suivi par une discussion, sa principale visée étant d’amener une réflexion. Très bon outil pédagogique !

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          La volonté de parler des réseaux sociaux et des bouleversements de comportement qu’ils entrainent
-          Une écriture et une intrigue trop jeunesse pour que j’accroche

 

Extrait

« Je suis sure que tu as déjà rencontré cet élève magique : celui, qui, en clase, donne la bonne réponse quelle que soit la question ou la matière. Celui qui comprend tout au quart de tour, même dans les domaines les plus complexes et qui arrive encore à impressionner le prof avec sa science. Ce genre d'OVNI existe dans toutes les écoles je pense. Dans la notre, il s'appelle Ivo Zlivac et il a 13 ans. »