lundi 4 janvier 2016

PS : Je t’aime toujours - Les amours de Lara Jean T2



 Couverture de Les Amours de Lara Jean, Tome 2 : Ps : Je T'Aime Toujours
Auteur : Jenny Han
 
Prix : 16E
 
Edition : Panini Books (édition : Scarlett)

Résumé

Au départ, c’était juste pour rire…jusqu’au moment où cela devint sérieux et où Lara Jean découvrit ce que ça signifiait d’avoir un petit copain, un vrai. Mais lorsqu’un autre garçon surgit du passé, les sentiments que Lara Jean éprouvait pour lui refont surface. Une fille peut-elle aimer deux garçons à la fois ?

Mon avis

Je ne m’attendais pas à autant apprécier le T1, je le reconnais, et c’est donc naturellement que j’ai enchainé avec le T2. Et je dois avouer que je ne suis pas aussi enchantée que pour le T1 ; rien de grave, il subit juste la malédiction du T2. Heureusement, Jenny Han est vraiment géniale et une fois qu’on a commencé à la lire, je pense qu’on ne peut plus s’arrêter. Donc, le temps est passé très vite en compagnie des personnages mais pas autant que dans le T1. Pourquoi ? Je pense que ça tient au fait que les personnages sont installés dans une relation, ça devient tout de suite plus lassant.

Lara Jean et Peter sont officiellement en couple. Un vieux rêve devenu réalité pour elle mais cette période bénite tourne vite court : Gen est toujours présente dans la vie de Peter. Lara pourrait être déprimée s’il n’y avait pas les lettres de son amour de jeunesse : John Ambrose McClaren… Il est tout ce que Peter n’est plus : attentionné, doux, calme. Voilà Lara confrontée à un choix difficile : laisser son amour de jeunesse et tenter son second choix du collège ou tenter malgré tout avec Peter.

Je sais parfaitement pourquoi je n’ai pas autant adhéré : le triangle amoureux ; trop typique des romans pour ados et d’un second tome. Heureusement, l’héroïne ne nous développe pas ses sentiments sur des pages mais préfère agir puis juger. Si ce n’est cela, je dois dire que ce livre est parfait pour les fêtes. Il s’agit réellement du livre cocooning : on le lit sous la couette avec un chocolat, on se prend pas la tête et on attend tranquillement de savoir la fin. Pour sa défense, Jenny Han a parfaitement su maintenir la résolution de l’intrigue et parvient même à retourner la situation. Je ne m’y attendais pas et j’ai été ravie de cela. Mais, même si l’histoire d’amour domine, une autre histoire réussit à se faire une place : l’amitié qui animait Gen et Lara. Le passage final illustre le passage de l’enfance à l’adulte qui était attendu dans ce livre. Je vous décris ce livre comme léger mais il traite également d’un thème plus grave : celui du harcèlement vidéo par les ados sur d’autres ados. Quant aux personnages, ils sont à la mesure du T1 : Kitty toujours aussi espiègle, Peter toujours aussi attachant et Lara Jean toujours aussi douce. Le petit nouveau, John Ambrose McClaren, apporte une touche vraiment craquante et désuète tout à fait bienvenue. Quand à Stormy, elle porte bien son nom : elle et Chris sont vraiment des étincelles. Des personnages aussi variés que vivants, une petite intrigue mignonette et l’écriture addictive : on rentre dans ce livre comme on rentre dans son vieux pyjama préféré. Avec un délice routinier, on aime se mettre sous sa couette en compagnie des écrits de Han, quel que soit le tome.

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Le cocooning : ambiance chaleureuse appréciée pendant les fêtes
-          Les personnages : toujours aussi vivants et réussis
-           Des thèmes plus graves abordés
-          L’écriture prenante et la fin qui réussit à être surprenante dans une intrigue aussi banale
-          Triangle amoureux


Extrait

«  - Je m’en souviens, murmure Genevieve en inclinant la tête. Tu es sorti du terrain pour venir m’embrasser devant ta mère. Tu te rappelles ?

-          Heu… Pas vraiment, marmonne Peter.

Il regarde fixement la balle en la faisant tourner dans sa main, comme fasciné. Je n’arrive pas à le croire. Vraiment pas.

-          Malaaaaaise, glousse Trevor.

-          Je peux la garder ? demande Gen d’une voix douce, comme s’ils n’étaient que tous les deux.

Les oreilles de Peter rougissent et il me regarde d’un air paniqué.

-          Covey, tu la veux ?

-          Non.

[…] Je suis furieuse. Seule une bouche pleine de chips peut encore m’empêcher de lui hurler dessus.

-          Bon, alors je la garde, dit-il en la glissant dans sa poche de manteau. Owen en voudra peut-être. Désolé Gen.

Il s’empare de la capsule et fouille dedans. Il sort une vieille casquette de base-ball aux couleurs des Orioles de Baltimore. Il s’exclame un peu trop fort :

-          McClaren, regarde ce que j’ai là !

Un sourire illumine le visage de John comme un soleil se levant lentement. […] Genevieve sort ensuite le trésor de Chris : une enveloppe avec un billet de vingt dollars dedans.

-          Ouais ! s’exclame Chris. J’étais vraiment un petit génie. »

***

« Adieu, Genevieve, adieu les années de collège, adieu cabane dans l’arbre et tout ce qui comptait pour moi cet été là.

Les gens entrent et sortent de votre vie. Pendant un moment, ils font partie de votre monde, ils sont tout pour vous. Puis, un jour ils ne sont plus rien. Rien ne vous dit combien de temps ils seront près de vous. Il y a un an, je n’aurais pu imaginer que Josh ferait partie de mon quotidien. Je ne pouvais pas concevoir combien ce serait du de ne plus voir Margot chaque jour, à quel point je me sentirais perdue sans elle, comme il serait facile pour Josh de prendre de la distance sans même que je m’en aperçoive. Ce sont les adieux les plus durs. »


A savoir

Je n’ai pas trouvé de nouvelles sur un éventuel tome 3. La fin n’appelle de suite, je me demande donc si il y en aura une… Je continue à garder un œil sur cette série et je vous tiens au courant J