dimanche 27 décembre 2015

Attirance et indécision – Wild Cards T2


 Couverture de Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision
Auteur : Simone Elkeles
 
Prix : 15E
 
Edition : La Martinière jeunesse

Résumé

Provocateur et indiscipliné, Victor est un jeune latino au sang chaud, accumule les avertissements et doit sa présence au lycée à ses capacités sportives plus qu'à ses résultats scolaires.
Monika, elle, est une jeune fille de bonne famille promise à une carrière brillante.


Ce qui les rapproche ?

Leurs sentiments et une attirance sincère.

Ce qui les éloigne ?

Tout le reste : les conventions, leurs familles, leurs amis, leur passé…
Et Trey, le petit copain de Monika, qui est aussi le meilleur ami de Victor…

 

Mon avis

Oh Seigneur, je ne sais pas comment faire cette chronique. Je suis tellement déçue que je ne sais pas par où commencer. Je pense que cela peut se résumer à une chose : ce n’est pas la Simone Elkeles du début. Serait-elle l’auteure d’une seule série valable ?

Victor est un joueur de foot américain qui s’attire tous les problèmes possibles dans son lycée. Mais, ce n’est pas le rebelle habituel : il est parfaitement intégré dans son équipe et est même le meilleur ami de Trey, véritable golden boy. Victor pourrait avoir tout pour lui s’il n’enviait pas la copine de Trey, Monika.

Vous vous souvenez de cette période New Adult ? De ses scénarios ennuyeux au possible ? Et moi qui croyais que c’était terminé et que Simone Elkeles était au-dessus. Double déception… Non seulement j’ai eu l’impression de relire Un garçon de trop (pour mon rythme cardiaque, je ne veux même plus penser à cette lecture) mais en plus, je n’ai pas retrouvé la plume d’Elkeles. L’évènement sensé être décisif se profile au loin et on assiste en spectateur impuissant à ce désastre (je parle du désastre de l’intrigue, hein). Je me souviens avoir pensé : « non, non, non, elle ne va pas oser. Elle ne va pas faire ce retournement de situation ridicule ». Et si, et c’est là que l’on m’a perdue. Déjà que ses autres séries étaient moins intenses au fur et à mesure des parutions, mais alors là, ça a été le pompon. Auparavant, de véritables drames talonnaient les personnages masculins alors qu’ici ses problèmes de famille sont loin d’être traumatisants. Et l’héroïne est aussi niaise que Brittany sauf qu’en plus, elle n’a aucun répondant. J’ai eu l’impression de relire cette New Adult que je critique tant. Quel dommage ! Les deux premières séries de cette auteure étaient pourtant prometteuses mais je suppose que l’appât du gain a été trop fort. Pour moi, Wild Cards est la série de trop : pas assez travaillée aux thèmes déjà trop exploités, il était inévitable que l’engouement retombe comme un soufflet. D’ailleurs, le livre est trop court et rien ne décisif ne s’y passe. Je l’ai terminé la semaine dernière et je ne sais déjà plus ce qui s’est passé. Navrant, vraiment. Seul détail qui arrive à sauver ma lecture et à ne plus me faire lever les yeux au ciel : les références aux tomes et personnages précédents.

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Revoir les personnages des séries passées
 
-          Une intrigue qui s’épuise
-          Des problèmes familiaux trop dramatisés
-          Une intrigue trop prévisible et traitée par d’autres auteurs

 

Extrait

« — Vous commencez l’année du mauvais pied. Sécher les cours est inacceptable.

— Je ne séchais pas, m’dame.

— Vous traîniez dans le couloir sans autorisation, Victor. Durant la première heure.

Elle se penche comme si ce qu’elle allait dire était vraiment très important.

— On ne va pas tourner autour du pot. Vous avez l’habitude de sécher, jeune homme. Vous savez pertinemment que je ne tolère ni la délinquance ni les retards. Vous êtes joueur de football, Victor. En terminale. Il faudrait songer à prendre de bonnes habitudes, cette fois… ou je demanderai au coach Dieter de vous virer de l’équipe. Vous vous réveillerez peut-être à ce moment-là. Jamais de la vie ! Je ne peux pas laisser faire ça. Le football, c’est toute ma vie. J’ai l’habitude de trouver des excuses pour me sortir du pétrin, c’est comme un jeu, et j’aime gagner.

— Écoutez, m’dame, j’aidais une petite nouvelle qui ne trouvait pas sa classe, du coup ça m’a mis en retard. Honnêtement, je devrais recevoir une médaille du bon citoyen, d’acte de bravoure, je ne sais pas quoi, plutôt qu’une sanction.

Je vois qu’elle essaie de contenir un sourire.

— Une médaille du bon citoyen ?

Je prends un air innocent.

— Je n’allais quand même pas sécher le premier jour de classe.

— Sans commentaire.

Elle s’enfonce dans son fauteuil ; sa leçon est terminée.

— Aujourd’hui, je vais être gentille et me contenter d’un avertissement. Une dernière chose, appelez-moi madame Finnigan ou madame la directrice… jamais « m’dame ».

Elle décroche son téléphone et dit à la secrétaire de faire entrer l’agent Jim.

— Veuillez escorter Mr Salazar à son premier cours. Et Victor… je me délecte de nos échanges mais je préférerais qu’ils concernent vos ambitions universitaires plutôt que vos infractions au règlement.

Des ambitions universitaires ? Elle plaisante ?

Je n’ajoute rien. Je vais laisser m’dame au pays des Bisounours encore quelques jours. »

 

A savoir

Voilà quelques infos sur cette fameuse série des Irrésistibles

T1 : Irrésistible Alchimie

T2 : Irrésistible Attraction (attention : coup de cœur !)

T3 : Irrésistible Fusion