mardi 20 octobre 2015

Endgame T2 – La Clé du Ciel



 Couverture de Endgame, tome 2 : La clé du ciel
Auteur :
-          James Frey
-          Nils Johnson-Shelton
Prix : 20E
Edition : Gallimard

Résumé

Il reste neuf Joueurs. Et les règles ont changé. La première clé a été trouvée et le chaos est déclenché. Partout, manifestations pacifiques ou guerres civiles agitent les populations, les médias se déchaînent… Et les Joueurs continuent de Jouer. Jouer, agir, se battre, c’est aussi s’oublier… Tandis que les neuf jeunes héros sillonnent furieusement le globe à la recherche de la deuxième clé, la révolte germe dans leurs esprits.


Mon avis

Tout d’abord, un grand merci aux Editions Gallimard et à leur agence de com pour ce service de presse

J’avais adoré le T1 d’Endgame malgré un certain scepticisme, notamment la crainte d’une réécriture à la Hunger Games. Il s’était avéré que ce n’était pas le cas. Absolument pas. C’était un cran plus haut glauque : là où il restait une part d’Humanité dans HG, il ne reste aux Joueurs d’Endgame qu’une amoralité sans nom ; la fin du monde, qui était en train de se mettre en place dans le T1, devient de plus en plus imminente. Dès ce second tome, on est replongé dans cette atmosphère de panique, de peur et de mort, bien plus forte que celle de Suzanne Collin.

Le principe du Jeu est le même que dans le T1 avec quelques variations : il ne reste plus que 9 participants, les plus forts et les plus déterminés. Représentant une civilisation immémoriale, une part de la population terrestre, ils Jouent dans un jeu qu’eux seuls sont en mesure de comprendre. Enfin, plus si seuls que cela car quelques hommes ordinaires décident d’agir… Mais un principe demeure : tout est permis tant que l’on gagne.   

Dès le début, le lecteur est pris dans l’intrigue. Les Joueurs sont blessés, mais qu’importe pour ces machines à tuer. On halète et on s’inquiète du dénouement face aux morts qui se multiplient. Ne vous attachez pas trop à un personnage, il risque bien de disparaitre. On ne sait même pas lequel soutenir, ils sont tous fous et irrémédiablement dangereux. Comme toujours dans Endgame, rien ne nous est épargné et le niveau monte même d’un cran. Actions macabres en tout genre se mêlent aux trahisons et les humains sont pris entre ces multiples feux. Les Joueurs sont acculés et en deviennent d’autant plus dangereux et le lecteur va jusqu’à ressentir l’adrénaline des Joueurs. Une fois encore, on alterne avec les différents points de vue et on se demande lequel est le pire : l’amoureux transi qui joue pour la mort, le psychopathe qui est trop jeune pour comprendre de quoi il en retourne, ceux qui veulent sauver le monde, la mère qui ne souhaite que sauver son enfant mais qui est prête à tuer des innocents. Voilà la chose la plus glaçante selon moi dans Endgame : les Joueurs sont des animaux et ils réagissent comme tels. Leur éducation leur a enlevé cette part d’Humanité mais pourtant on ne sait pas comment les juger. Coupables ou non ? La cruauté augmente d’un cran, certes, mais l’ambivalence aussi. Et nous, comme les humains du livre, nous suivons impuissants cet itinéraire vers la fin d’une civilisation, d’un monde censé. Glaçant et bouleversant. A plusieurs reprises, je me suis surprise à penser : « non ? Ils vont pas oser ? » et à plusieurs reprises, les Joueurs et les auteurs ont réussi à me choquer. Vous voyez Janice dans Friends, son « Oh. My. God. » ? Et bien c’était moi ^^ La multiplicité des points de vue, la chasse au trésor, la cruauté et l’écriture font de cette série une vraie « page-turner » où le lecteur, comme les Joueurs, ne peuvent pas s’arrêter un instant.

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Fascination malsaine : personnages réalistes et profondément différents, chasse au Trésor, course poursuite
-          Trahisons
-           Chocs : cruauté des personnages, actions taboues
 - Un questionnement un peu trop ambigu 


Extrait

« Cromwell, pense-t-il. Le Lord Protecteur du Commonwealth anglais, puritain et haï, la terreur de l’interrègne. Un homme à ce point détesté et vilipendé que le roi Charles II avait fait exhumer son cadavre afin de pouvoir le tuer de nouveau. Son corps fut décapité et sa tête placée sur un pieu devant Westminster Hall, où elle demeure pdt des années pour que les gens puissent lui arracher la peau, cracher dessus et l’injurier, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un crâne. Cette tête avait pourri à quelques km seulement de l’endroit où Jago marche cette nuit. Dans cette rue qui porte le nom de l’Usurpateur.


Voilà pourquoi ils combattent. Pour que des êtres diaboliques comme Cromwell, des libertins comme le roi Charles II, pour que la haine le pouvoir et la politique perdurent et prospèrent sur Terre »


« - Quand aux autres Joueurs, ils se divisent en 2 catégories : ceux qui méritent de gagner et ceux qui ne le mérite pas. La moitié au moins sont des monstres tordus, empoisonnés par leur vanité, et le fait de savoir qu’ils comptent parmi les individus les plus dangereux sur Terre. […] Helena, tu disais que je ne suis pas une tueuse née, et je le reconnais. Pourtant j’ai tué, et je tuerai encore si Endgame l’exige. Mais je n’y prendrai aucun plaisir. Tu comprends ? […] Je ne tuerai pas un véritable être humain. Le garçon que j’ai tué était un monstre. »


A savoir

                                                  Le film

20th Century Fox a acquis les droits audiovisuels des livres. James Frey a écrit le script du premier film, qui sera adapté à l’écran par les producteurs de Twilight et Nos étoiles contraires au printemps 2016.

Les prequels

Il existe des prequels à la série, sortis le 30 septembre 2015, qui décrit l’entrainement des Joueurs.

« Jouer, survivre, résoudre, tuer ou être tué, tout a commencé avant l’Appel d’Endgame. Plongez au cœur de la vie des douze héros et découvrez les secrets de leur entraînement.
 Pour devenir le Joueur qui sauvera sa lignée quand Endgame débutera, chaque élu a dû suivre un parcours mortel, se surpasser, mener à bien de périlleuses missions, affronter les pires ennemis, prendre des décisions impossibles. »

Couverture de Endgame : Missions, tome 3
Endgame : Missions T1
Quatre Joueurs, quatre destins :
Quelqu'un veille dans l'ombre sur Jago, mais est-ce pour son bien ?

Qui a changé An Liu en monstre ?

Hilal découvre qu'il y a plusieurs façons de sauver le monde, quelle voie choisira-t-il ?

Sarah n'était pas censée participer à Endgame : comment est-elle devenue Joueuse ?


Endgame est une réalité.
Endgame a commencé.
Il n’y aura qu’un seul vainqueur.






Couverture de Endgame : Missions, Volume 2
Endgame : Missions T2
Aisling suivra-t-elle la voie de son père, le Joueur rebelle ?

La pacifique Shari sera-t-elle assez forte pour défier les traditions d'Endgame ?

Qui a fait de Maccabee un Joueur impitoyable ?


La série

Vous pouvez retrouver mon avis et des extraits du T1 ici : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/12/endgame-t1-calling.html

Je n’ai pas encore trouvé des infos sur le T3, dès que c’est le cas, je vous avertirai ;)