lundi 3 août 2015

Ma vie selon moi T8 – Sous le soleil de Floride


  Couverture de Ma vie selon moi, Tome 8 : Sous le soleil de floride 
Auteur : Sylvaine Jaoui
 
Prix : 11E
 
Edition : Rageot

Résumé

Ca y est, nous sommes tous dans l'avion direction Miami !

 Nous partons rejoindre Thibault qui nous a concocté des vacances de rêve : balades en mer, soirées folles et visites pleines d'imprévus ... Pourtant je suis inquiète. Comment vont se passer nos retrouvailles ? Le temps du vol j'imagine tous les scénarios possibles ... sauf le bon ! La vie réserve d'incroyables surprises !

 

Mon avis

Oh que je suis déçue ! Moi qui croyais que le T7 allait être le tremplin pour permettre à la série de reprendre du poil de la bête, je me suis bien trompée. Il n’y a eu que bien peu d’évolutions dans ce tome. On le lit seulement parce que l’on est attaché aux personnages et que l’écriture de Sylvaine Jaoui est prenante et fluide.

A la fin du T7, nous laissions Justine et ses amis préparer leur voyage aux Etats-Unis même si Justine n’est plus sure de ses sentiments envers Thibault. Dans ce tome-ci, nous les retrouvons à l’aéroport, prêts au départ. Mais, si les aventures sont présentes et toujours aussi amusantes, elles ne sont plus à la hauteur des premières. Il s’agit juste d’un voyage entre copains des plus banals.

Je dois avouer que Thomas m’a manqué, je n’ai jamais accroché avec Thibault alors il faut dire que je ne suis pas la plus objective pour critiquer ce tome où il est omniprésent. Je trouve tout de même qu’il a été trop court, je crois qu’il ne dépasse pas les 200 pages alors il est vrai que cela donne une impression de bâclé. Pour autant, l’histoire Thibault/Justine n’est pas beaucoup plus développée, sauf à la fin. J’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un tome intermédiaire, comme si c’était un tome 7,5 qui aurait pu être lu à n’importe quel moment de la série. Mais, je ne veux pas faire une lecture totalement dépréciative car l’ironie de Justine sauve le livre et allège l’ambiance. De même, Léa s’efface au profit d’Ingrid qui permet de donner naissance à de nombreuses situations qui portent à rire. D’ailleurs, souvent dans ce genre de livres, on a l’impression que cela ne peut pas nous arriver. Pas avec Sylvaine Jaoui. Voilà sa force : un attachement aux personnages qui rend le lecteur pratiquement ami avec aux et une réalité légère qui nous rappelle des situations connues. Une parfaite lecture d’été qui, même si elle ne permet pas de faire avancer l’intrigue, se lit vite tout en nous détendant efficacement.

 

En bref

Apprécié
Non-apprécié
-          Aventures du C1K
-          Le style d’écriture léger et sarcastique
-          Intrigue qui n’évolue pas
-          Omniprésence de certains personnages qui me sont antipathiques tels que Thibault

 

Extrait

« J’ai envie de dire à Ingrid qu’elle devait assumer comme une grande la décision insensée de se faire tatouer le prénom d’un presque inconnu sur l’épaule gauche mais elle m’aurait accusée de vouloir briser son rêve. Je me suis donc tue. Les autres aussi. Jim a juste tenté une diversion.

Jim – Et si tu te faisais plutôt tatouer un symbole qui te rappelle ton histoire avec Ilaiiiii ?

Ingrid – Quoi, par exemple ?

C’est vrai que la question mérite réflexion dans la mesure où, à part un plateau-repas ou une rangée de sièges d’Airbus, ils n’ont pas partagé grand-chose.

Léa, qui est la reine du symbole, a aussitôt proposé :

Léa – Des ailes, comme celles d’un avion, comme celles de l’amour et comme le son L dans le prénom d’Ilaiiiiiiii.

Les yeux d’Ingrid se sont agrandis facon personnage de manga.

Ingrid – C’est magnifique ce que tu viens de dire, Léa. Je veux des ailes !

La preuve qu’on peut convaincre n’importe qui d’acheter n’importe quoi quand on a un bon emballage marketing. »

 

A savoir

_ Le tome 9 de la série ne devrait pas tarder : il a été annoncé pour la mi-octobre J

Je reste enthousiaste malgré tout et j’espère que ce tome sera semblable au tome 7