mercredi 29 avril 2015

La Cité des Ténèbres – Les Origines T3 : La Princesse Mécanique



 Couverture : La Cité des Ténèbres, Les Origines, Tome 3 : La Princesse Mécanique
Auteur : Cassandra Clare
 
Prix : 18E
 
Edition : Pocket Jeunesse

Résumé

Tessa devrait être heureuse. N'est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se reserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu'un seul élément pour parfaire son armée d'automates sans pitié : Tessa. Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l'élue de leur cœur...

 

Mon avis

Et voilà, la boucle est bouclée. J’ai du dire au revoir à Will Herondale. Pffff… Que vous-dire ? Même si le livre a été en dessous de mes attentes, je ne pourrai pas dire que je ne le relirai pas. Si je devais schématiser, le T1 pose les bases, le T2 met au centre l’action et le T3 est le livre de la perte. Je pense que je ne l’ai pas autant apprécié que le T2 car l’humour était beaucoup moins présent. Will était moins sarcastique, méchant et beaucoup trop mièvre à mon goût et Tessa trop passive.

On retrouve nos héros dans une situation compliquée : après lui avoir avoué son amour et s’être fait rejeté, Will évite Tessa et devient maussade. Tessa, parait enchantée de ses fiançailles avec Jem mais éprouve toujours une pointe de regret envers Will. Sans compter que le père Lightwood s’est transformé en vers, ses enfants rejoignent l’Institut et Charlotte entre en guerre ouverte avec le Consul. Quand Mortmain passe à l’attaque, rien ne va : on perd Tessa et Jem. Will se lance alors dans une mission solo pour la sauver tandis que le reste de la bande tente d’aider Jem.

La multiplication des points de vue est donc de mise : on suit la correspondance du Consul qui tente d’évincer Charlotte, on voit les couples des frères Lightwood se former véritablement, on parcourt la lande avec Will. Bref, on est partout mais l’heure n’est plus à la rigolade ; seul Magnus conserve une pointe d’esprit qui allège l’ambiance. Les couples Gideon/Sophie et Gabriel/Cecily sont également l’occasion d’alléger l’intrigue mais il manque la pointe d’ironie des Herondale. Voilà mon seul reproche envers ce livre qui maintient romance et action jusqu’au bout et qui réussit à mêler également une touche de tragique. La fin m’a laissée perplexe : si la première partie de l’épilogue m’a émue, je ne sais pas quoi penser de la seconde. Je pense que j’ai oublié une part de l’intrigue et donc ça m’a paru un peu tiré par les cheveux ou trop facile. Voilà mon grand regret, outre mon adieu à Will, c’est de ne pas avoir relu la série dans son intégralité pour en comprendre toutes les références et les aboutissants.

 

Extrait

«  Jem repris son arc et laissa la flèche s’envoler ; elle atteignit la créature sur le flanc. Le géant ver démoniaque se tordit de douleur, ondoyant alors que son énorme tête se penchait d’un côté et de l’autre, déracinant les massifs d’arbustes. Les feuilles remplirent l’air et les garçons se jetèrent dans la poussière, Gidéon reculant avec son épée Seraph à la main, essayant d’y voir grâce à sa lumière.

-          Il vient vers nous, dit-il à voix basse.

Et effectivement, c’était le cas, la flèche toujours dépassant de sa peau grisâtre et mouillée, se déplaçant à une vitesse incroyable. Un sursaut de sa queue cogna le coin d’une statue, l’envoyant valser dans la piscine décorative à sec, où elle se brisa en mille morceaux.

-          Par l’ange, il vient juste d’écraser Sophocle, dit Will. Est-ce que personne n’a plus de respect pour les classiques de nos jours ? »

 

 

A savoir

2015 semble être une année très Cassandra Clare ; outre la fin des Origines, elle termine sa série initiale, La Cité des Ténèbres, en juin avec le T6.

Elle et Holly Black commencent une nouvelle série, le Magisterium, assez semblable à Harry Potter.

Je joins également mes posts sur les autres œuvres de cette auteure :

-          T5 de La Cité des Ténèbres : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/06/the-mortals-instruments-tome-5-la-cite.html