jeudi 12 mars 2015

Lola et le garçon d’à côté



 Couverture de Lola et Le garçon d'a côté
Auteur : Stephanie Perkins
 
Prix : 15E
 
Edition : La Martinière Jeunesse

Résumé

À 17 ans, Lola Nolan rêve de devenir styliste. Avec Max, son copain musicien, elle vit  à 100 à l’heure, et plus se tenues sont excentriques, mieux elle se sent.

Mais quand Cricket Bell, son ancien voisin, s’installe à nouveau dans la maison d’à côté après plusieurs années d’absence, Lola est troublée. Pourtant, elle en gardait un bien mauvais souvenir. Et Cricket est si éloigné de l’univers qu’elle fréquente… Se pourrait-il qu’elle se soit trompée ? Que les concerts, les perruques et les paillettes masquent en réalité ses véritables désirs ? 

 

Mon avis

J’avais été agréablement surprise par le T1 de cette série (http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/06/anna-et-le-french-kiss.html) et j’ai voulu continuer l’expérience. J’ai eu tort… Je me suis ennuyée et j’ai détesté les personnages. Bon, je reconnais que ce dernier point n’est pas vraiment un argument vu d’habitude ça ne me dérange pas parce que j’arrive à accrocher avec des personnages secondaires mais là, j’ai détesté TOUS les personnages. Autant vous dire, qu’il est difficile de lire un livre quand vous ne faites que lever les yeux au ciel.

Je ne vais pas vous faire de résumé, celui de l’éditeur est complètement en accord avec le livre mais plutôt me contenter de vous expliquer mes griefs :

-          Lola était trop excentrique et l’identification est difficile quand vous êtes du genre jean alors qu’elle est avec ses faux-cils orange et perruques bleues pour aller en cours. Surtout quand la fille n’a aucune réelle personnalité mais qu’elle se revendique tout de même comme étant une rebelle…  

-          Cricket semble attendre que quelque chose arrive mais n’agit pas. Et comme Lola fait de même, ça tourne vite en rond.

-          Les parents de Lola ont des réactions disproportionnées pour une gamine de 17 ans. Je pense que les punitions du genre « privée de sorties pendant un mois » sont totalement ridicules.

-          Ah et le copain de Lola est complètement taré (pour ne pas dire autre chose) : 22 ans et 17 ans ? Sérieusement ? Il ne voit pas le problème ?

Bon, déjà que les personnages ne sont pas passionnants, ajoutez-y une absence totale de vie sociale et vous obtenez un mélange bien mou et bien gluant de romance qui n’avance pas. C’est étrange mais des fois je me demandais si les personnages avaient 10 ans ou 17… Si je devais résumer le livre, ce serait : « un pas en avant, deux pas en arrière ». Il faut attendre les dernières pages pour s’écrier : « Dieu merci » (personnellement, la fin ne m’a pas particulièrement touchée mais ce cri du cœur était parce que je savais la fin de mon calvaire – et donc du livre- proches). Un seul point positif de ce micmac : on revoit Anna et St-Clair, toujours aussi craquants. En parlant d’eux, j’ai relu en vitesse Anna et le French Kiss et je ne comprends pas ce qui s’est passé. Le T1 était vraiment bien, les personnages quoiqu’un peu lassants au milieu du livre étaient tout de même attachants. Ce n’est vraiment pas ce T2 que je vous conseille, il ne s’y passe rien, les questions que l’héroïne se pose sont connues d’avance et aucun rebondissement digne de ce nom n’arrive.