vendredi 12 septembre 2014

Jeux Dangereux T2 : Le secret



Couverture de Jeux dangereux, tome 2 : le secret
Auteur : Emma Hart
 
Edition : Hachette (collection : Black Moon Romance)
 
Prix : 15.90E

Résumé

Éternelle romantique, Megan passe son temps le nez dans ses livres en attendant son prince charmant. Séducteur infatigable, Aston passe le sien à coucher avec tout ce qui bouge. Tout les oppose, mais ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Ils ne s’en sont jamais parlé et, surtout, aucun d’entre eux ne veut franchir le pas. La raison ? Braden, leur ami commun, qui refuse que quiconque – et surtout pas Aston – touche à Megan, qu’il considère comme sa sœur. Mais bientôt la tentation devient trop forte et le désir, trop intense : Megan et Aston finissent pas craquer. Une condition : garder le secret.

 

Mon avis

A croire que ça me manquait, me revoilà à critiquer une lecture NA ^^. La victime ? La suite du T1 de Jeux dangereux (http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2014/07/le-defi-jeux-dangereux-t1.html ). Je vous ai laissé avec l’intention d’aller acheter le T6 de The Lying Game mais malheureusement le temps me manque et j’ai groupé ma volonté de faire les courses avec celle de m’acheter un bouquin ce qui a eu pour résultat de me faire acheter un livre au rayon de Carrefour (je précise : pas très achalandé). Bref, hésitant entre Journal d’un vampire et Jeux Dangereux, j’ai finalement opté pour le second. Choix qu’il m’est encore difficile de comprendre mais bon, je laisse couler mes bizarreries, j’y suis habituée depuis bien trop longtemps… Si pour le premier tome j’avais fait une chronique assez positive, je dois vous avouer que pour ce second tome, je ne vais pas être aussi gentille vu que j’ai détesté l’héroïne. Encore une fois, ne cherchez pas la causes de mes incohérences car elle me ressemble beaucoup : elle adore lire et elle est tentée par l’édition. Mais au-delà de ses aspirations professionnelles, c’est une vraie Emma Bovary et devinez ce qui m’exaspère ? Les romantiques sans aucun sens des réalités !  

Et oui, Meghan est le stéréotype de la romantique : elle adore la littérature du 19e et attend son Mr. Darcy. Le Mr Darcy en question se trouve être Aston, tout aussi arrogant que lui, il ne soucie que de son nombril et à la différence de ce dernier, il enchaine les conquêtes pour se cacher à lui-même un passé sordide. Aussi, ils se chamaillent-ils mais leur petit jeu ne va pas plus loin car Braden veille au grain et ne laisse personne approcher sa petite sœur de cœur. Mais le pauvre garçon n’est pas toujours là…

Grande joie cependant, le groupe d’amies filles est beaucoup moins présente (et oui, Lila est plus absente que dans le premier tome). Cette épine du pied enlevée, je dois reconnaitre que j’apprécie un tout petit peu plus l’univers que Hart a créé même si je déplore toujours l’absence d’atmosphère universitaire : l’intrigue aurait aussi bien pu se dérouler au lycée ou dans un monde parallèle. Quant à l’histoire d’amour, je n’ai pas grand-chose à en dire : elle ne m’a pas bouleversée outre mesure (si vous me suivez, vous savez que c’est difficile à faire) mais elle ne m’a pas non plus rebutée (les dialogues ne sont pas aussi niais et ridicules que ceux que j’ai pu trouver). Ce livre fait beaucoup référence à Orgueil et Préjugés et je dois reconnaitre que c’est l’œuvre d’Austen que j’aime le moins ce qui influence beaucoup mon jugement et en plus l’auteure y fais sans cesse référence mais oublie une chose : Austen ne croit pas au mariage, elle se moque des préjugés et des aspirations de ses contemporains ! Elle crée donc des personnages caricaturés et Elizabeth et Darcy n’échappent pas à la règle. Comprenez donc mon agacement quand les personnages sont fiers de ressembler à ceux d’Austen, c’est comme si un de nos politiques disait qu’il est fier de ressembler à son avatar dans Les Guignols… Malgré ce léger désaccord, c’est un livre que j’ai lu très vite en dépit de mes problèmes d’inscription à la fac donc cela prouve bien que l’écriture est fluide et assez bonne pour ne pas me faire décrocher et bailler toutes les 5 min. Ou, nouvelle obsession, vérifier mes mails ^^. Une critique assez mitigée que je ne conseille qu’aux adeptes de ce genre car parmi tous les livres NA que j’ai lu depuis le début de cette année, je dois reconnaitre que c’est l’un des seuls que je ne massacre pas car il ressemble plus à une comédie sentimentale avec quelques scènes un peu hot sans pour autant enchainer les stéréotypes et les situations dignes d’un vieux porno. Pour autant, si vous êtes comme moi, et que les romans exclusivement romantiques ne sont pas vos lectures favorites, je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil ailleurs surtout si le T1 ne vous a pas plu le 2 n’améliorant pas la série.  

 

A savoir

Un tome 3 (The Right Moves) et 4 (Worth The Risk) sont prévus et ont été édités aux Etats-Unis, en revanche, il n’y a pas de date pour la VF. Le T3 parle d’une fille étudiant à Julliard et passionnée de ballet et comme il se trouve que j’adore ça, il y a fort à parier que je le lise.