jeudi 25 septembre 2014

How to love






Résultat de recherche d'images pour "how to love katie cotugno"
Auteur : Katie Cotugno
 
Prix : 16E
 
Edition : PKJ

Résumé

Avant : du plus loin qu'elle se souvienne, Reena a toujours aimé Sawyer. Mais l'adolescent quitte leur petite ville de Floride du jour au lendemain...

Après : Sawyer revient. Entre les deux : un nouvel amour dans la vie de Reena, sa fille, Hannah...

 

Mon avis

Voilà un livre que je n’avais pas l’intention de lire mais les choses ont fait en sorte que je me suis retrouvée avec ce livre sur ma table de chevet. Bon, ce n’est pas la mort ; comparé aux livres que je me tape en parallèle permettez-moi de vous dire que ça distrait bien et que ce n’est pas aussi culcul que ce que le résumé laisse supposer.

Serena a eu un bébé à 16 ans et dans une famille hyper-catho ce n’est pas franchement bien vu d’être une « mère-enfant » et encore moins quand le père a disparu sans laisser de traces avant la naissance du bébé. Oui, la vie de Serena n’est pas joyeuse mais à force de persévérance et d’endurance, elle arrive à trouver un semblant d’équilibre entre son petit copain, son job et son bébé. J’irai même jusqu’à dire que ses relations avec son père sont moins tendues… Tout allait bien si je puis dire, mais avant la pluie il ya toujours le beau temps. Sawyer, l’heureux père, est de retour toujours aussi amoureux de celle qu’il a laissée. Or, s’il a laissé une femme, il en retrouve deux. Et il doit donc s’improviser père, père séparé qui plus est, ce qui représente une double difficulté… C’est par conséquent la fin de l’équilibre si précaire que Reena maintenait si précieusement entre toutes les personnes de son entourage.

-          Son père boude devant le retour et le rapprochement que Sawyer tente d’opérer

-          Sa belle famille apparait soudainement pour s’occuper du bébé

-          Son petit copain commence à être évincé au milieu de tout ce monde

-          Reena remue le passé et s’interroge sur ses sacrifices qui ont été nécessaires pour élever son enfant mais qui lui coutent bien plus qu’elle ne voulait le croire.     

Voilà donc le contexte général de l’œuvre, qui même si le résumé rappelle un livre New Adult est loin d’en être un. Les scènes de sexes sont très pudiques : on les voit s’embrasser et on passe au lendemain. De même, l’histoire d’amour n’est pas ce qui prédomine même si elle occupe une part importante du livre. En effet, la vie de Reena a été marquée par la mort : la crise cardiaque de son père, la mort de sa mère, celle de sa meilleure amie. Et le récit alterne les flash-back où les allusions à celle-ci sont plus que présentes (Sawyer sortant avec elle) et le récit sur le présent se concentre beaucoup sur les relations père/fille et sur sa relation avec son bébé. Ainsi, nous voyons deux périodes de la jeune fille qui touchent un grand public : le lycée et les amours pour les plus jeunes et la vie active/étudiante pour les autres. Pourtant, l’intrigue amoureuse n’est pas négligée pour autant et en parallèle se développe donc deux intrigues amoureuses : celle de la Reena ado et celle de la Reena adulte. Et même si le choix final ne me ravit pas au plus haut point, il ne m’a pas complètement rebutée. C'est comme pour les personnages cela dit : on n'est pas fan mais on les tolère, eux et leurs défauts. Comme vous pouvais le constater, ce livre alterne plusieurs thèmes et époques qui en font un roman plus sérieux qu’un roman New Adult et qui raviera nombre d’entre vous mais qui, plus important, vous fera passer un bon moment en compagnie de Sawyer qui n’est pas loin de m’évoquer Hugo dans 3 mètres au dessus du ciel (Twilight Love pour le film) même si ce n'est qu'une vague impression.