vendredi 15 août 2014

Hors Limites T2 : Prêts à tout



Couverture de Prêts à Tout, Tome 2
Auteur : Katy McGary
 
Edition : Darkiss
 
Prix : 14.5E

Résumé

Cheveux noirs, ongles vernis noirs, piercings et fringues de skateuse, Beth a enterré depuis belle lurette la petite fille blonde et heureuse qu’elle était avant que son père s’en aille et que sa mère sombre dans l’alcool. Elle traîne, vit au jour le jour, prend soin de sa mère et adopte une attitude dure pour se protéger des sentiments… Comme ce jour où le beau Ryan essaie de l’aborder, dans un café. Elle le déteste tout de suite : elle n’a rien, il a tout ; pourquoi s’intéresserait-il à elle ?

 

Mon avis

Soyons honnêtes, si j’ai lu le tome 1 de Prêts à tout, c’est parce que je voulais absolument lire le tome 2 mais que je ne voulais pas commencer une série par le 2e tome. Cette lecture me tenait à cœur car Beth me semblait être une héroïne comme je les aime : impertinente, dure à cuire, qui se fout de tout… Et je dois avouer que même si elle n’est pas le portrait craché de Rose Hathaway, elle s’en rapproche ce qui me ravi au plus haut point. Oui, j’ai préféré Beth à Echo car elle est plus dure et plus battante, me semble-t-il. Quant à Ryan, je dois avouer qu’il m’a fait peur au début, il me semblait être la parfaite caricature du sportif macho et qui, en plus, semble incapable de parler d’autre chose que du base-ball. Heureusement, cela ne dure que les quelques premières pages et même si j’ai pour principe (idiot) de toujours finir un livre que j’ai commencé, je vais vous avouer que j’ai eu peur de ne pas pouvoir le supporter. Parler de sport c’est déjà rédhibitoire pour quelqu’un qui comme moi méprise toutes disciplines, mais de base-ball c’est carrément un crève-cœur. Non mais qui comprend quoi que ce soit à ce jeu ?? Passé cette petite digression, je reconnais qu’en fait Ryan est adorable et en plus, il ne correspond absolument pas au stéréotype du sportif. De plus, le sport est vraiment un déclencheur indispensable dans l’intrigue car il explique le comportement de Ryan mais McGary le laisse s’effacer progressivement.

Ryan, je le répète est un athlète, ce qui veut dire qu’il aime la compétition par-dessus tout. Heureusement, ses copains aussi. Et ils adorent se lancer des défis pour tester leurs limites ou tout simplement déclarer un vainqueur. C’est un soir de défis qui a permis la rencontre de Beth et Ryan. Chris, le meilleur ami de celui-ci, le met au défi d’obtenir le numéro de la petite skateuse sexy du fast-food dans lequel ils se trouvent. Ryan voit le défi que représente Beth ainsi que la possibilité de gagner et fonce tête baissée. Manque de chance, Beth est aussi antipathique qu’elle en a l’air et a une dent contre les mecs comme Ryan. Aussi, c’est sans grande surprise qu’il n’obtient pas son numéro et pense même ne jamais la revoir ; pourtant les évènements vont en décider autrement. Beth va se faire arrêter et son oncle va en obtenir sa garde. Ce n’est pas bien difficile, joueur de base-ball professionnel, il compte lui offrir de meilleures conditions de vie que sa mère ne pourra jamais lui en apporter. Mais Beth n’est pas de cet avis et refuse de laisser tomber sa mère, qui en plus d’être alcoolique est frappée par son dealer de copain. Mais l’oncle Scott refuse d’entendre tout argument : il a sa garde et tant qu’elle ira en cours et restera chez lui, il ne dénoncera pas sa mère pour trafic de drogue. Un point c’est tout. Beth est donc obligée de se vêtir correctement et de laisser son attitude irrespectueuse derrière elle ainsi qu’Isaiah et Noah. Si elle arrive tant bien que mal à exécuter ses conditions, laisser sa mère à son sort est hors de question. Pendant ce temps, Ryan qui n’a toujours pas digéré sa défaite et s’aperçoit qu’il peut encore remporter le défi contre Chris, décide de briser la carapace de Beth pour pouvoir gagner. Et Beth voit là l’occasion de revoir sa mère. Mais ce qui n’était au départ qu’un petit défi va se transformer en quelque chose de plus gros que Beth ne veut surtout pas gérer et auquel Ryan ne s’attendait pas…

Je vous le disais tout à l’heure, Beth est beaucoup plus réticente qu’Echo dans toute relation que ce soit amicale ou amoureuse, elle n’aime personne et ne fais confiance à personne. C’est un personnage brisé mais qui dissimule sa brisure afin de ne pas montrer sa faiblesse. Quant à Ryan, sa vie est loin d’être aussi parfaite qu’il le prétend et il doit faire face de nombreux choix difficiles concernant sa carrière, ses parents et son frère. Ce sont des personnages en qui l’on se retrouve facilement car les épreuves qu’ils connaissent ne nous sont pas forcément inconnues, notamment celles de Ryan. Ce qui les rend donc plus humains. Je me suis surprise à apprécier sincèrement Ryan, ce qui m’a beaucoup étonnée du fait de son côté sportif et misogyne du début mais il surpasse bien largement ce statut pour acquérir une personnalité bien à lui. En fait, j’ai suivit le chemin de Beth qui elle aussi avait des à priori sur Ryan mais qui a découvert qu’ils étaient faux. Revoir Noah et Echo à travers les yeux des protagonistes était aussi un véritable plaisir et permettait de couper agréablement dans la trame pour ne pas faire un huis-clos trop oppressant. En outre, j’ai trouvé l’atmosphère de ce roman bien moins grave que celle du 1er tome et je pense que cela vient du fait que les amis de Ryan sont présents et mettent un peu plus d’ambiance joyeuse dans le livre que dans le précédent. Le personnage de Logan m’a particulièrement séduite et je regrette qu’il ne fût pas plus présent. J’ose espérer que McGary écrira un spin-off sur lui comme elle l’a fait pour Lila. Quoiqu’il en soit, ce fut une lecture bien plus divertissante que ce que j’ai pu lire en new–adult et bien moins exaspérante aussi. Je pourrais même dire que j’ai préféré ce tome au premier en raison des personnages secondaires beaucoup plus attachants et des problèmes des personnages bien plus terre à terre. Une bonne romance pour ado comme l’on peut souvent trouver et qui détend efficacement tout en mélangeant quand même un peu de drame pour ne pas que ce soit trop frivole.

 

Extrait

« Bon sang, je déteste ce Ryan. Trop parfait, avec sa vie parfaite, son corps parfait, son sourire parfait, à faire semblant de ne m’avoir jamais vue avant. Il me regarde du coin de l’œil, et je comprends d’un coup pourquoi il fait le beau : Ryan veut impressionner Scott. Puisque c’est comme ça, on va partager un peu.

-          Il m’a draguée, je balance.

Silence. Ma phrase a interrompu tout net leur discussion de débiles. Scott écarquille les yeux.

-          Tu viens juste de le rencontrer.

-          Ce n’est pas la première fois. Vendredi soir, il m’a draguée et n’a pas arrêté de me reluquer les fesses.

Joie. O joie ! Bon d’accord, pas le gros délire non plus, mais la seule joie que j’ai eue depuis vendredi soir, en tout cas. Ryan enlève sa casquette, passe une main dans ses cheveux couleur sable et remet son couvre-chef. Je l’aime mieux sans sa casquette.

-          C’est vrai ? demande Scott.

-          Euh, oui, marmonne Ryan. Non. Enfin, oui. Je lui ai demandé son numéro de téléphone, mais elle ne me l’a pas donné. Mais c’était tout à fait respectueux, je le jure.

-          Tu n’as fait que me regarder les fesses. A donf.

Je me tourne et me penche bien en avant pour faire une petite démonstration.

-          Tu te rappelles, mon jean était déchiré ici.

Je glisse un doigt derrière ma cuisse.

-          Et après, tu m’as payé des tacos. Et un coca. Donc je suppose que le spectacle a du te plaire.

J’entends des voix d’hommes murmurer et je jette un coup d’œil du côté des types un peu plus loin sur le trottoir. Cette fois, un vrai sourire se dessine sur mes lèvres. Scott doit adorer cette petite scène. Peut être qu’en poussant un peu, je serai de retour à Louisville pour le diner. » 

 

A savoir

Un tome 3 est prévu, il sera intitulé Pushing the Limits, Tome 3 : Crash into you et il y sera question d’Isaiah.

Il est sorti aux Etats-Unis en novembre 2013 et il n’y pas encore de dates pour une éventuelle sortie en France. Si ça évolue, je vous le ferai savoir.

Couverture de Pushing the Limits, Tome 3 : Crash into you
Une fille aux notes excellentes, aux vêtements de marque et à la vie parfaite – c’est ce qu’on s’imagine de Rachel Young. Alors la junior en école privée cache des choses à ses parents fortunés et ses frères autoritaires… et elle vient juste d’en ajouter deux nouvelles à la liste. L’une implique faire la course dans sa Mustang GT avec des inconnus sur les routes sombres dans la campagne. L’autre ? C’est un garçon de dix-sept ans, Isaiah Walker, un type pour qui elle ne devrait avoir aucun intérêt. Mais quand le garçon en famille d’accueil aux tatouages et aux intenses yeux gris vient à son secours, elle n’arrive plus à se le sortir de la tête.
Isaiah cache aussi des choses. Comme l’endroit où il vit et ses vrais sentiments pour Rachel. La dernière chose dont il a besoin, c’est de s’empêtrer avec une petite fille riche qui cherche à s’encanailler dans les bas quartiers pour s’amuser, aussi angélique soit-elle.
Mais leur amour partagé des courses de rue met leurs vies en danger. Ils ont six semaines pour se trouver une porte de sortie. Six semaines pour découvrir jusqu’où ils seront prêts à aller pour se sauver l’un l’autre.
 
Traduction de Lothfleur : http://secretforbiddenworld.wordpress.com