samedi 14 juin 2014

La Sélection T3 : L'Elite



Couverture de La Sélection, Tome 3 : L'élue
Auteur Kiera Cass
Edition Robert Laffont (collection : R)
Prix : 17E

Résumé

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu'elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c'est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux. America n'aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. A quelques jours du terme de la compétition, tandis que l'insurrection fait rage aux portes du Palais, l'heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu'une...

 Mon avis

Voilà un tome que j’attendais avec impatience en dépit de la déception que j’avais ressentie dans le tome 2. Il était trop lent à mon goût et la décision d’America était trop soudaine et trop floue car sans réelle explication. Plus d’un an après ce tome, le trois est arrivé et je l’ai lu avec de vagues souvenirs car même en relisant le 2 en diagonale, je trouve toujours que sa décision n'est pas assez approfondie et bien trop abrupte. Bref, ce tome 3 a un peu plus d’action que dans le 2 et America est moins exaspérante, elle a grandi, même si je vous avoue que l’envie de lui coller des baffes m’a souvent effleurée tant ce personnage est l’incarnation de l’indécision.

A partir d’ici, attention spoilers sur le tome 2

Même si elle choisit Maxon à la fin du tome 2, elle se laisse toujours une porte ouverte pour Aspen. Ce que je peux comprendre tant Maxon est énervant : trop arrogant, geignard et misogyne, à mon goût. Je suppose qu’ils forment un couple assorti avec America vu que même s’il lui jure un amour éternel, il continue la Sélection au cas où elle se refuserait à lui. Il faut dire que le roman ne laisse pas place à un grand féminisme au vu de l’intrigue. Pourtant, il me semble que dans le tome 1, America était assez indépendante et par certains égards, féministe, mais dans ce tome 3, ça en est fini. Vous me sentez sûrement assez énervée mais si vous venez à lire la fin, vous me comprendrez. Au moment où l’on commence à respecter America, elle se soumet à Maxon de façon ridicule. C’est tellement dommage car ce personnage avait beaucoup plus de potentiel que cela…

Fin des spoilers. Sinon, à part cette fin qui n’est pas à mon goût, je dois reconnaître que cette série était un véritable régal et bijou du point de vue de l’intrigue qui changeait radicalement de tout ce que l’on avait pu lire. L’écriture était fluide et très agréable tant et si bien que malgré mon énervement contre les personnages, je vais lire le Spin-off intitulé La sélection, histoire secrètes : Le Prince et le Garde pour retrouver un peu de la magie de cet univers.


Extrait

« — Mais quel spectacle !

— Ils sont craquant, hein, soupire Céleste d’un air rêveur.

Un groupe de gardes font leur footing torse nu dans les allées du jardin et se laissent admirer à leur insu. Aspen m’a dit qu’ils se faisaient injecter je ne sais quel produit pour gagner du muscle, mais il s’avère qu’ils entretiennent aussi leur physique par le sport. Difficile de rester de marbre face à ces corps parfaits.

— Le blond, là-bas, chuchote Kriss. Enfin, je crois qu’il est blond. Il est coupé si court !

— Moi, j’aime bien celui-là, lance Élise lorsqu’un garde passe sous la fenêtre. — On devrait avoir honte, les filles, je vous jure !

— Oh, regardez ! Celui-là, juste ici, celui aux yeux verts, s’exclame Céleste en montrant Aspen du doigt. »