samedi 14 juin 2014

Journal d'un Vampire, T8 : Cruelle Destinée



Couverture de Journal d'un Vampire, Tome 8 : Cruelle Destinée
Auteur : LJ Smith
Prix : 16.5E
Edition : Hachette (collection Black Moon)

Résumé

Elena a déjà affronté son lot de défis. Mais celui qui se présente à elle cette fois semble le plus insurmontable de tous. Parviendra-t-elle à accepter sa nature de Sentinelle ? Surtout, saura-t-elle éveiller ses pouvoirs à temps ? Car Klaus a été ressuscité par la Vitale Society. Et le terrible Vampire des Origines ne reculera devant rien ni personne pour atteindre son but : détruire Elena et tuer chacun de ses proches. Damon, rejeté par Elena, sombre dans la violence et renoue avec son passé de prédateur sanguinaire. Repéré par les Sentinelles, il devient la première mission d’Elena.


Mon avis

Après que l’on ait annoncé le renvoi de LJ Smith, j’ai trouvé que la qualité de la série déclinait car ce n’était, à mon sens, que commercial.  Seuls les trois premiers tomes de cette série étaient vraiment bien, après on s’ennuyait car Elena était exaspérante dans le triangle amoureux et les autres personnages l’étaient tout autant à l’admirer et la vénérer malgré tout ce qu’elle pouvait faire. Bref, j’ai continué la série désirant savoir qui elle choisissait. Et c’est là, que L. J Smith est congédiée et que Damon meurt. J’étais assez désespérée je dois le reconnaître, déjà parce que la série était assez routinière mais en plus si on enlève sa créatrice, rien ne va plus ! Mais, malgré tout cela, j’ai continué à la lire pour savoir la fin. Mon désespoir ne s’est pas éteint et s'est même confirmé en lisant le T7 qui, je me répète, est purement commercial : on prend les mêmes et on recommence. C’est là que j’ai décidé d’arrêter la série. Cependant, il n’y a pas si longtemps, j’ai vu que le tome 11 allait sortir et c’est le tome final... Donc réponse quant au choix du triangle amoureux... Ma curiosité maladive reprenant une fois de plus le dessus, j’ai décidé de me remettre dans le bain et j’ai donc lu le T8. Peut-être était-ce parce qu’il y avait longtemps que je ne lisais plus cette série, en tout cas, je dois avouer que je ne me suis pas autant ennuyée que ce que j’avais crains.

On retrouve Ethan et son plan dément de refaire vivre Klaus. Les autres tentent de s’y opposer, mais c’est peine perdue, il revient. Et comme si cela ne suffisait pas, il fait amène aussi ses « enfants » avec lui, c'est-à-dire, les vampires qu’il a créés. Et oui, Katherine revient !! Autant vous dire que tout le monde est sans dessus-dessous, sans compter qu'Elena doit faire face au passé de ses parents et savoir si elle souhaite assumer elle veut leur promesse. Stefan, quant à lui, essaye de gérer Damon qui est nouveau incontrôlable et qui, en plus, refuse de les aider du fait de son insensibilité. Bonnie, enfin ,doit faire face au statut d’alpha de Zander et aux conséquences que cela peut avoir sur son couple. La fin arrive à laisser sur sa faim le lecteur qui se demande comment Elena va devoir gérer le nouveau danger qui la guette.

Je ne sais pas si ce n’est qu’une impression, mais les personnages ont grandi ; l’exemple le plus probant est celui d’Elena qui n’hésite plus entre les Salvatore, Bonnie est capable de prendre des décisions utiles et a arrêté de gémir et, quant à Matt, il semble s’être trouvé miraculeusement un libre arbitre et n’est plus l’ombre d’Elena. Je ne vous cache pas qu’il y a certaines longueurs mais il me semble qu’elles sont moins nombreuses que dans les autres tomes de la série. Je vous avoue aussi que si vous avez d’autres lectures prioritaires, il vaut mieux les lire car ce tome me semble plus approprié lorsque l’on n’a plus rien à lire, il fait un petit intermède tout à fait reposant et rafraichissant car les histoires de vampires sont assez rares en 2014.